Maroc : Une pétition pour réclamer l'abrogation de l’article 489 du Code pénal, qui criminalise l’homosexualité

Maroc : Une pétition pour réclamer l'abrogation de l’article 489 du Code pénal, qui criminalise l’homosexualité

Le collectif « Akaliat » (Minorités), qui défend les droits des LGBT au Maroc, vient de lancer une pétition en ligne pour réclamer l’abrogation de tous les textes juridiques pénalisant l’homosexualité. La lettre, adressée au ministre de la Justice, Mustapha Ramid, vise tout particulièrement l’article 489 du code pénal qui prévoit des sanctions de « six mois à trois ans et d’une amende de 200 à 1 000 dirhams (entre 18 et environ 90 euros), à moins que le fait ne constitue une infraction plus grave, quiconque commet un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe ».

Akaliat demande aussi une révision de la première mouture du futur projet de loi du code pénal, très décevante en ce qui concerne les libertés individuelles, puisqu’elle pénalise toujours les relations sexuelles consenties entre personnes du même sexe, même si elles sont privées, avec aggravation de l’amende et le maintien d’une peine d’emprisonnement. L’ONG souhaite aussi la promulgation de dispositions légales pour protéger les personnes LGBT des violences et menaces, dont elles sont constamment victimes.

Akaliat espère pourtant que sa pétition puisse recueillir 10 000 signatures. Mais seules 215 personnes l’ont pour le moment signée. Nous ne pouvions que soutenir et vous inciter à les rejoindre dans cette initiative.

stophomophobie.org

1 Comment

Comments are closed.