Les affiches d'un concert de Mika à Florence taguées d'injures homophobes en italien

Les affiches d'un concert de Mika à Florence taguées d'injures homophobes en italien

« Frocio » ou « pédé » en italien. « J’avais effectivement vu cette photo et mon première réflexe a été de ne rien dire. Je pensais que c’était mieux d’igno­rer ces mots odieux que je connais déjà tellement bien », explique Mika.
Mais il a donné raison à ses fans qui s’étaient révoltés sur les réseaux pour « rompre le silence » :

[spacer]

[spacer]

« Je n’ai pas peur de ceux qui pratiquent la discrimination. Et, personne ne devrait d’ailleurs en avoir peur. Brisons le silence ».
Et, de conclure par « l’amour fait ce qu’il veut », en référence à l’un de ses titres, avant d’afficher le cliché, en image de fond sur son profil Twitter 🙂

@stop_homophobie

997799