Homoparentalité : L'APGL agrée par les associations familiales dans 12 départements français

Homoparentalité : L'APGL agrée par les associations familiales dans 12 départements français

Après quinze ans de démarches, l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens a été admise au sein de l’Union nationale des associations familiales (UNAF), indiquent Marie-Claude Picardat et Dominique Boren, Co-présidents de l'APGL, qui continue ainsi son maillage vers une meilleure représentativité.

« Ce mouvement a été accompagné par les adhésions de plusieurs sections départementales de l’APGL, et par l’intégration de ses membres dans certaines instances représentatives des UDAF. »

Avec la Charente-Maritime, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées, les familles homoparentales sont désormais représentées localement dans 12 départements. Une dizaine d'autres demandes sont en préparation.

Bien que perceptible, l’APGL déplore toutefois un mouvement encore trop timide, regrettant notamment que le dynamisme de ses sections, qui pourrait être mis au service du mouvement familial, ne soit pas reconnu dans certaines UDAF à sa juste valeur, sinon bloquer par des forces conservatrices.

L’APGL invite les politiques locaux à soutenir ses initiatives pour permettre une pleine reconnaissance des familles homoparentales sur tout le territoire de la République.