Campagne anti-PMA de la Manif pour tous : « Ne laissons pas la haine à nouveau envahir les rues ! » (VIDEOS)

Le 12 septembre dernier, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a confirmé la volonté du gouvernement de légiférer sur l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes : « a priori fin 2018 », dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique. C'est un « engagement du président », a-t-elle rappelé, conditionné par l'avis favorable du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) et déjà plus de 64% des Français, selon un sondage Ifop pour le site my-pharma.info, réalisé les 20 et 21 septembre.

« Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ? », s'insurge depuis la Manif pour tous, dans sa nouvelle « campagne sauvage », assimilant les bébés nés par PMA à des organismes génétiquement modifiés. « Agir pour le respect de nos animaux et des plantes, mais pas pour celui des enfants ? », interroge aussi le slogan.

Marlène Schiappa a demandé le retrait des affiches.

« Sous couvert de défendre les intérêts des enfants », cette campagne de presse et d'affichage, coparrainée par certaines associations familiales telles que les AFC (associations familiales catholiques), « hiérarchise les familles en posant que les familles traditionnelles constituées du père et de la mère sont supérieures aux autres familles et plus particulièrement à l’homoparentalité et à la monoparentalité », s'est également indigné dans un communiqué l'APGL (Association des Parents et futurs parents Gay et Lesbiens), à nouveau scandalisée par « ces assimilations injurieuses qui sont la porte ouverte à des déferlantes haineuses à l’encontre des familles homoparentales. »

Au-delà des slogans qui se veulent façon « PUB », plus que ridicules, c’est une fois de plus avec une véritable incitation à la haine et à la discrimination envers les familles homoparentales que cette organisation et ses sbires « catholiques » couvrent les rues de nos villes, lieux publics où les familles homoparentales et leurs enfants circulent tous les jours, souligne l'association, indiquant par ailleurs qu’elle étudiait, « tous les recours judiciaires que lui offre la loi contre toutes les associations portant ces messages et organisant ces campagnes, à raison notamment du caractère d’incitation à la haine et injurieux car elle ne peut tolérer qu’aujourd’hui de telles campagnes puissent être diffusées en toute impunité. »

« Depuis trop longtemps des actes à caractère homophobes envers nos familles se sont multipliés. Le non-respect de nos enfants et de leurs parents doit être dénoncé et sanctionné. »

L’APGL prend donc « positivement » acte de l’appel répété de madame la Secrétaire d’Etat, au retrait de ces affiches, et invite le gouvernement, « tout comme l’UNAF, dont sont membres les AFC, à prendre enfin des mesures pour faire cesser ces attaques à l’égard des familles homoparentales et de leurs enfants. »

Notons que la PMA n'est pas une manipulation génétique, contrairement à ce que clame La Manif pour tous, qui a demandé une rencontre avec la ministre pour taire les « calomnies et caricatures ! » Mais le débat n'est pas au « calendrier », a insisté le secrétariat de Mme Schiappa, selon l'AFP, appelant à plus de sérénité et d'apaisement.

Joelle Berthout
stophomophobie.org

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.