Chants homophobes : La FIFA sanctionne plusieurs associations membres, dont le Brésil et le Chili

Chants homophobes : La FIFA sanctionne plusieurs associations membres, dont le Brésil et le Chili

La Fédération internationale de football (FIFA) a confirmé ce jeudi 3 novembre les sanctions imposées à plusieurs fédérations nationales, en raison notamment du comportement antisportif et discriminatoire de leurs supporters, survenus lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Dix pays, dont le Chili rappelé à l'ordre pour la huitième fois et qui écope d'une amende de 15.000 francs suisses (un peu plus de 13.000 euros) pour des chants homophobes. A l'instar du Brésil qui devra s'acquitter de 25.000 CHF (soit environ 23.000 euros).

Le Kosovo s'est vu imposer une amende de 30.000 francs suisses (quelque 27 800 euros), pour d'autres « cantiques » discriminants. Le Paraguay et l’Estonie de 20 000 CHF (un peu plus de 18.000 euros). Tandis que l’Ukraine comme l’Argentine ont été sanctionnées à hauteur de 15 000 CHF « pour des cas individuels ».

La Croatie et l'Albanie écopent de 50 000 CHF (environ 46.000 euros), notamment dans le cas des albanais pour avoir allumé des feux de Bengale. Et la fédération Iranienne, d’une amende de 45 000 CHF (moins de 42.000 euros), en raison de plusieurs manifestations à caractère religieux durant un match.

La Commission de Discipline de la FIFA précise que des circonstances atténuantes ont également été prises en compte dans certains cas, plus particulièrement les efforts déployés par les associations membres pour sensibiliser les spectateurs et lutter contre la discrimination.

Joëlle Berthout
stophomophobie.com

1 Comment

Comments are closed.