TenTen 2017 : Onzième journée de « solidarité » avec la communauté LGBT algérienne (Vidéo)

Des centaines voire des milliers d’hommes et de femmes homosexuels se marient chaque année en Algérie pour faire face à la pression sociale, familiale. Dans un pays où l’homosexualité est un délit - passible d’une peine de deux mois à deux ans de prison et d'une amende - épouser une personne du sexe opposé est devenu l’alternative à un « coming-out ».

A l'occasion de cette 11e journée de solidarité, « TenTen », célébrée tous les ans le 10 octobre, nous appelons une nouvelle fois à l’abrogation des articles 333 et 338 du code pénal, hérités de la colonisation, et qui criminalisent encore aujourd'hui les citoyens algériens en raison de leur orientation sexuelle.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.