Couple d’hommes agressé au Carrefour du centre commercial Colmar Rueil-Malmaison : Mousse et STOP déposent plainte !

Laurent et Jean ont été victimes d'injures et de menaces de mort homophobes, ce samedi 3 mars 2018, au Carrefour du centre commercial Colmar. Mousse et STOP homophobie ont porté plainte, ce 9 mars, en soutien au couple.

L'auteure de l'agression avait préalablement repoussé les achats des deux hommes en caisse, pour y déposer les siens sur le tapis. Ils lui ont fait remarquer qu’elle manquait de courtoisie. A cela, elle les a qualifiés de « sales gros pédés, tarlouses et pédales », qui n'ont « pas le droit de vivre en France », avant de réitérer ses menaces : « les mecs comme vous on les égorge ».

« La jeune femme a ensuite pris son portable en appelant quelqu'un de son entourage pour lui dire "qu'il y avait deux clients PD qui ne méritaient pas de vivre et qu'il fallait les buter », a témoigné Laurent sur son compte Facebook. Personne n'est venu à leur rescousse, « la caissière a baissé la tête » et lorsqu'un vigile s'est enfin manifesté, il a pris le parti de la cliente homophobe.

Et alors qu'elle répétait qu'ils étaient « deux PD » à « crever », les deux hommes ont été invités à se calmer, payer et repartir sans faire d'esclandre. « Au final on s'est fait insulter et menacer de mort sans que le personnel de carrefour n'intervienne », déplore Laurent.

Mousse et STOP ont donc déposé plainte en raison de ces faits inadmissibles.

« De telles paroles ne portent pas seulement atteinte à l'intégralité morale des victimes, a réagi Me Etienne Deshoulières, avocat des associations. « Elles suscitent aussi un sentiment d'insécurité, contraignant les personnes à cacher leur homosexualité, portant ainsi atteinte à leur liberté fondamentale de vivre librement leur orientation sexuelle. »

La cliente incriminée a été identifiée et devrait se représenter lundi au commissariat. Le vigile a pour sa part été licencié.

Les commentaires sont fermés.