En Allemagne, des homosexuels castrés jusqu'à la fin des années 60 pour « réduire leur peine d'emprisonnement »

En Allemagne, des homosexuels castrés jusqu'à la fin des années 60 pour « réduire leur peine d'emprisonnement »

>> New evidence reveals Germany castrated gay men decades after Nazi rule ended

Au moins douze hommes, condamnés pour homosexualité et incarcérés entre 1945 et 1969 notamment à l'hôpital de la prison Hohenasperg de Ludwigsburg en Allemagne, auraient été contraints à une soi-disant « émasculation volontaire », dans l'espoir d'un aménagement de leur peine ou éviter la prison, rapporte ce mercredi le quotidien Stuttgarter Zeitung.

Ce sont les révélations de l'historien Jens Kolata, qui a découvert dans les archives de l’Institut d’éthique et d’histoire de l’Université de Tübingen, les notes de consultations d'un certain Nikolaus Heim, psychologue relatant les souffrances des détenus de l'époque, en proie à une immense fatigue, des bouffées de chaleur et gain de poids, suite à une « castration chirurgicale ».

Jens Kolata enquêtait sur les abjections commises par le IIIe Reich. Mais il en ressort que les crimes ont perduré longtemps après-guerre, comme en témoignaient déjà les victimes. « Ces hommes ont été persécutés et intimidés par les autorités jusqu'à ce qu'ils acceptent d'être castrés, au même titre que des délinquants sexuels. »

Des conclusions « regrettables », si elles devaient être confirmées, selon un porte-parole du ministère de la Justice du Land, qui souhaite des « clarifications ». Mais des révélations qui pourraient également réactiver la promesse de réhabilitation et d'indemnisation annoncée par le gouvernement en mai puis octobre 2016, toujours « en discussion », souligne Martin Cüppers, coordinateur d'un projet de recherche sur la persécution des minorités sexuelles à l’Université de Stuttgart.

50.000 hommes auront ainsi été condamnés pour homosexualité, en vertu de l’ancien article 175 du Code pénal de 1871, renforcé par un texte nazi, jusqu'à son abrogation définitive par l'Allemagne de l'Ouest en 1994.

Terrence Katchadourian
stophomophobie.com

>> It’s been revealed that gay men were castrated in exchange of shorter prison sentences in Germany.

The act is said to have been happening up until the late 1960s, according to historian Jens Kolata.

The shocking discovery was made as the historian investigated abuses during Nazi rule – only to find some continued long after.

He found that similar practices of so called « voluntary unmanning » continued as late as 1969.

In reality the men did not agree voluntarily, but were persecuted and bullied until they agreed to be castrated, along with sex offenders.

The alleged cases happened in the Hohenasperg fortress, a prison hospital in the state of Baden-Württemberg, which remains today.

Mr Kolata told the newspaper Stuttgarter Zeitung that he stumbled across notes by a psychologist proving the operations took place.

Nikolaus Heim had written of the acts during the era, leaving an untold history of abuse and castration.

The act of castration continued up until 1978, with 12 of the 51 castration reports pertaining to men who had sex with men.

One man, Gustav, spoke of being castrated in a 1996 radio interview.

He told the host that he was bullied into the act – told that he would never get freedom if he didn’t accept the castration.

Shortly after the act, homosexuality was decriminalised in Germany.

A spokesperson for the Ministry of Justice said they « unconditionally » want to clarify the claims.