En Pologne, un maire homosexuel et en couple élu à la « quasi unanimité » de son village

En Pologne, un maire homosexuel et en couple élu à la « quasi unanimité » de son village

>> A village in Poland has elected an openly gay man to serve as mayor.

Si la communauté homosexuelle fait face à « une discrimination généralisée » et « enracinée » dans l’ensemble du pays, maintes fois dénoncé pour son manque de protection juridique des personnes LGBTI, le village polonais de Bobrowniki, à quelques 72 kilomètres au sud de la capitale Varsovie, semble résister aux préjugés.

700 habitants, sur les 800 électeurs recensés, ont ainsi voté en faveur de Łukasz Włodarczyk (le plus grand sur les images), trentenaire, biologiste, en couple depuis 4 ans avec son compagnon, qu'il a épousé à Edimbourg, en Écosse.

A l'instar de Robert Biedron, premier homme politique polonais ouvertement homosexuel, qui a remporté en novembre 2014 la mairie de Slupsk (sur la côte de la Baltique), Łukasz n'a jamais fait de mystère de son orientation sexuelle. Il a d’ailleurs publié « certificat et photos de mariage » en se lançant en août dernier officiellement en campagne, encouragé par la majorité.

« C'est un homme agréable, cultivé et un chef de village tout à fait consciencieux et accessible », ont en outre déclaré les villageois dans la presse médusée. « Il bénéficie de notre respect ! »

Prémisses du changement ? « J'en suis la preuve », déclarait déjà Anna Grodzka, militante et première députée transgenre élue au parlement en 2011, puis candidate à l'élection présidentielle en 2015.

La législation polonaise ne reconnaissant toutefois aucun statut aux couples de même sexe, Łukasz est toujours considéré comme un célibataire par l'administration.

« Nous sommes des sous-citoyens », explique-t-il dans un portrait que lui a notamment consacré la chaîne d'information tvn24. Même l'homophobie ne constitue pas un facteur aggravant dans le code pénal et toutes les tentatives de réforme ont échoué, comme les perspectives d'une union pour tous.

Valentine Monceau
stophomophobie.com

>> Locals elected Łukasz Włodarczyk to run Bobrowniki, a village located almost three hours by car from the Polish capital of Warsaw.

Poland is one of the most homophobic societies in Europe, where a majority of people believe homosexuality to be « immoral ».

However the recent election saw the man, who is married to another man, win a landslide – with 700 of the 800 residents voting for him.

Just one local voted for Włodarczyk’s opponent, presumably himself.

The remaining villagers did not vote or were not eligible to vote in the election.

He will now serve as the « Sołtys », or head of the village in English.

Włodarczyk says that locals know he is married to a man, and don’t mind the fact.

However his marriage isn’t valid in his hometown.

The new mayor flew to Scotland to get married, but it isn’t recognised as a marriage in Poland.

The election results will come as a surprise to many in Poland, one of the least LGBT-friendly countries in Europe.

Amnesty International recently criticised the country for « falling dangerously short » when it comes to protecting LGBT hate crime victims.

The human rights organisation said Poland needs to change its laws to protect LGBT people, homeless people and disabled people from hate crimes.

Mr Włodarczyk is set to star in half hour show on TVN24, discussing his life and being an out gay man in Polish politics.

Poland was previously the first place in Europe to elect a transgender MP.

Speaking at the time of her election, the MP said : « Poland is changing and I am the proof, along with Robert Biedron, a homosexual and the head of an anti-homophobia campaign who ran for office in Gdynia (a city on Poland’s Baltic coast). »