Interdiction des transgenres dans l’armée américaine : Des militaires poursuivent Donald Trump en justice

>> 5 Transgender Service Members Sue Trump Over Military Ban

Cinq femmes transgenres, employées par l'armée de l'air, de terre et des garde-côtes US, ont engagé des poursuites mercredi contre le Pentagone et le président américain, à la suite de sa décision de vouloir interdire aux personnes transgenres de servir sous l’uniforme, estimant que l’armée ne pouvait plus « supporter le fardeau des coûts médicaux énormes et perturbations que leur présence provoqueraient. »

Fin juin, le secrétaire à la Défense Jim Mattis avait déjà annoncé un report de six mois, au 1er janvier 2018, l'ouverture du recrutement des personnes transgenres, pourtant décidée en juin 2016 sous l’administration de Barack Obama.

Et si la Maison-Blanche n'a pas précisé au Pentagone la marche à suivre concernant cette réforme, et que par conséquent la politique d'acceptation des personnes transgenres reste en place à ce stade, les cinq plaignantes évoquent « les incertitudes au sujet de leur avenir », y compris en ce qui concerne « un éventuel renvoi » ou « si elles vont perdre leurs droits post-militaires » (retraite en particulier). Un porte-parole du Pentagone a indiqué qu'il ne pouvait commenter un litige en cours.

Selon la plainte, déposée devant un tribunal fédéral par le Centre national pour les droits des lesbiennes (NCLR) et l'Alliance gay et lesbienne contre la diffamation (GLAAD), et qui vise en outre Jim Mattis ainsi que plusieurs autres hauts responsables militaires, « remettre en vigueur l'interdiction est contraire à la Constitution. »

« Cette directive a provoqué une énorme vague de dégâts qui sont déjà ressentis à travers notre armée », a indiqué Shannon Minter, directrice juridique du NCLR. « Les militaires transgenres ont été pris de court par cette évolution et peinent à appréhender ce que cela signifie pour leur avenir et pour leurs familles », a-t-elle poursuivi.

Des élus démocrates comptent également combattre cette mesure au Congrès.

D'après une étude de 2014 et les estimations de plusieurs associations, de 1.320 à 15.000 personnes transgenres servent dans l'armée américaine sur 1,3 million de militaires en service actif.

Mathieu Mercuri
stophomophobie.com

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.