Un pasteur sud-africain condamné à 30 jours d’emprisonnement avec sursis pour incitation à la haine homophobe

>> Controversial Cape Town Pastor, Oscar Bougardt, has been sentenced to 30 days in prison, suspended for five years.

Fervent partisan d'un certain Steven Anderson, autre prédicateur violemment anti-gay mais américain, interdit d'entrée sur le territoire sud-africain, Oscar Bougardt, qui officie dans une église pentecôtiste au Cap (sud-ouest), vient d'être condamné, ce vendredi 18 mai, à 30 jours de prison avec sursis pour ses propos haineux à l'égard de la communauté LGBT.

Il s'était pourtant engagé à ne plus en proférer, en signant une ordonnance, dès 2014. Mais dès l'année suivante, il s'épanchait de nouveau dans les médias et réseaux sociaux, plaidant en faveur d'une criminalisation de ces « pervers qu'il faut enfermer », comme au Nigeria.

Il avait également attribué, en grand érudit, les problèmes de sécheresse en Afrique « à la méchanceté et l'homosexualité, ainsi qu'aux dirigeants d'église qui ne s'impliquent pas contre l'abomination sodomite ». Et en janvier 2017, il affirmait sur une chaîne locale que « pour 99%, les pédophiles avaient un passé homosexuel : alors pourquoi tolérer ces criminels ? »

Des arguments sans référence, mais des déclarations discriminatoires qui « déshumanisent les gays et lesbiennes et encouragent à la violence », a estimé le juge Lee Bozalek de la Haute Cour du Cap. « Suffisamment instruit, en position d'autorité, le pasteur devait bien imaginer que son comportement aurait des conséquences juridiques ?! »

Si M. Bougardt contrevient au jugement dans les cinq prochaines années, par quelque nouvelle rhétorique homophobe, « il devra purger sa peine ! »

Mathieu Mercuri
stophomophobie.com

Les commentaires sont fermés.