-->

Frigide Barjot déboutée en appel et condamnée à verser 3 000 € à son ancien bailleur social

Frigide Barjot déboutée en appel et condamnée à verser 3 000 € à son ancien bailleur social

L’ex-chef de file de La Manif pour tous vient d’être condamnée par la cour d’appel de Paris à verser 3 000 € à la régie immobilière de la Ville de Paris, pour frais de procédure.

Assignés en justice, Frigide Barjot et son mari Basile de Koch avaient été expulsés en novembre 2014 du triplex de 173 m2 avec terrasse qu'ils occupaient depuis presque trente ans à deux pas du Champ-de-Mars. La Ville, propriétaire de l’immeuble, reprochait ainsi au couple d’avoir domicilié illégalement une activité commerciale à son adresse personnelle, celle de la société Jalons. Frigide avait immédiatement fait appel de la décision du tribunal d’instance du 15e arrondissement, puis réclamé au bailleur social une indemnité de 25 000 € pour « le préjudice moral et matériel ». Mais, dans un arrêt rendu jeudi 4 février et publié sur BuzzFeed, la justice confirme la décision de son expulsion rendue en première instance le 30 octobre 2013.

« Je n’ai rien à dire dessus, je ne commente pas une procédure judiciaire », a déclaré Virginie Tellenne auprès de Buzzfeed.

La RIVP avait investi quelque 75.000 euros pour remettre un état « un logement qui n’avait pas été très bien entretenu ». Il est depuis occupé par Roxane, Mathilde, Selma, Nadia et Adam, cinq étudiants boursiers.

Jöelle Berthout
stophomophobie.org