Etienne Cardiles marié à titre posthume avec son compagnon Xavier Jugelé, policier assassiné sur les Champs-Élysées (VIDEO)

Etienne Cardiles marié à titre posthume avec son compagnon Xavier Jugelé, policier assassiné sur les Champs-Élysées (VIDEO)

Il était membre de la 32e compagnie de direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris et effectuait le 20 avril dernier l'une de ses dernières missions, avant de rejoindre la direction centrale de la police judiciaire où il avait été muté pour un poste à profil. Mais il a été abattu de deux balles dans la tête par un terroriste, qui a tiré à l'arme automatique sur le véhicule des forces de l'ordre garé le long des Champs.

Fonctionnaire engagé, notamment pour les droits des LGBT auprès de l'association Flag !, Xavier Jugelé était également pacsé. Son compagnon, Étienne Cardiles, invité à l'Elysée lors de l'entrée en fonction d'Emmanuel Macron, avait d'ailleurs témoigné lors de l'hommage national qui s'était déroulé dans la cour de la préfecture de police, quelques jours avant le premier tour de l'élection présidentielle.

Les deux hommes se sont mariés à titre posthume ce mardi soir, lors d'une cérémonie organisée à la mairie du XIVe arrondissement de Paris, quartier où le couple était domicilié, indique Le Parisien, en présence de l'ancien chef de l'Etat François Hollande, du ministre de l'intérieur Gérard Collomb et de la Maire de Paris Anne Hidalgo.

Une procédure exceptionnellement rare mais possible en cas de « motifs graves », et les attentats entrent dans cette condition, précise le site du gouvernement, soulignant la « volonté matrimoniale non équivoque » de la personne décédée. C'est le président de la République qui a autorisé la célébration par décret.

Instauré par la loi du 17 mars 1803, le mariage posthume a ensuite été remodelé à de nombreuses reprises et ses possibilités de recours, élargies au milieu du siècle.

Anne V. Besnard
stophomophobie.com