Vingt-cinq ans de réclusion confirmés en appel pour un meurtre homophobe à Rouen en 2012

Vingt-cinq ans de réclusion confirmés en appel pour un meurtre homophobe à Rouen en 2012

Ils avaient été condamnés en novembre 2015 par la cour d’assises de Seine-Maritime à 25 et 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre en aout 2012 d'un homme de 38 ans, Johnny Aubert, ex-compagnon par ailleurs du plus âgé des accusés.

Deux frères, Maximilien, 28 ans, et Aurélien Lefevre, 22 ans, qui, après avoir partagé quelques verres avec leur hôte, voire un rapport sexuel, l'ont torturé pendant des heures, pour l'achever avec un meuble sur la tête et enfin une altère. Ils ont reconnu les actes, mais sans intention de donner la mort.

Le plus jeune, qui avait interjeté appel du verdict, plaidant l'absence de preuve, était rejugé ce mercredi 24 mai à Évreux. Mais la cour d’appel a confirmé la sentence et de nouveau retenu la circonstance aggravante d'homophobie.

Porteur d'un bracelet électronique, le corps de la victime avait été retrouvé deux semaines après les faits, en décomposition dans son appartement des hauts de Rouen. Les murs du logement, maculés de sang et d'injures. La voisine, qui avait entendu crier et constaté les violences, mais sans prévenir la police, a aussi été condamnée à une peine pour non assistance à personne en danger.

Joëlle Berthout
stophomophobie.com