Sousse : Prison ferme pour deux jeunes tunisiens interpellés en « possession de vêtements féminins »

Sousse : Prison ferme pour deux jeunes tunisiens interpellés en « possession de vêtements féminins »

Appréhendés dans leur appartement le 12 janvier dernier et placés en détention pour « homosexualité », deux jeunes hommes âgés de 19 et 25 ans ont finalement été condamnés ce mardi 24 par la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Sousse, à 2 mois de prison ferme, avec exécution immédiate.

Ils n'ont pas été poursuivis sur la base de l’article 230 du code pénal tunisien, qui prévoit jusqu'à trois ans de prison pour « sodomie entre adultes consentants », mais en vertu du 226 bis, pour « atteinte à la pudeur d’autrui par une attitude obscène », a indiqué sur jawharafm leur avocat Me Mounir Baatour, qui dénonce par ailleurs le contenu des condamnations.

Les deux prévenus étaient en effet accusés de se maquiller comme des femmes et parler avec manque de fermeté ou vigueur, avec pour preuve du délit : des vêtements et accessoires de mode féminins, retrouvés par les policiers lors de la perquisition de leur domicile à Hammam, « sans mandat du procureur », ajoute Me Baatour.

Joëlle Berthout
stophomophobie.com