-->

Campagne d'outing au Maroc suite à des propos haineux à l'égard de la communauté LGBT+

Campagne d'outing au Maroc suite à des propos haineux à l'égard de la communauté LGBT+

Ce 13 avril, réagissant à des commentaires inappropriés, dit-elle, « Sofia Taloni », également connue sous le pseudonyme « Naoufalmoussa » sur Instagram, « influenceuse », trans, d'origine marocaine, mais vivant à Istanbul en Turquie, a induite une campagne incitant sur les réseaux sociaux à la délation des homosexuels.

La jeune femme, suivie par plus de 500.000 followers, estime entre autre que le mouvement « Queer », en effervescence au Maroc, favorise la propagation de l'homosexualité et du VIH, et elle regrette d'ailleurs que les associations dédiées n'en prennent conscience. Elle a en outre invité la population à cesser l'hypocrisie en téléchargement notamment l'application Grindr, avec création de faux profils, pour démontrer aux mères et femmes où se retrouvent leurs frères, fils ou époux. Une incitation qui a rapidement trouvé écho sur internet.

De nombreuses personnes en ont été victimes, leurs profils et informations privées ont été relayés, exposés. STOP homophobie a reçu plusieurs témoignages. Il y a eu des menaces, tentatives d'extorsion, de la violence. Nous avons prévenu les plateformes. Grindr a réagi avec un message d'alerte, mais la vidéo du live continue de circuler.

Nous invitons donc nos amis marocains à prendre toutes les précautions, conserver leurs données persos et photos, jusqu’à maitrise de la situation. Si vous avez été harcelés, n'hésitez pas à nous contacter.

Il convient de rappeler que l'article 489 du code pénal marocain punit tout acte sexuel entre hommes d'une peine pouvant aller jusqu'à trois années de prison ferme, s'il n'y a pas eu lynchage...

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.