PMA, mariage pour tous... L'offensive des « antis » pour infiltrer les « gilets jaunes »

PMA, mariage pour tous... L'offensive des « antis » pour infiltrer les « gilets jaunes »

En amont du « grand débat national » annoncé par le gouvernement pour répondre à la crise, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a lancé le 15 décembre dernier une consultation en ligne pour recueillir les principales revendications des citoyen.ne.s, qui s'est achevée ce vendredi 4 janvier.

Parmi les 9069 contributions, celles issues des mouvances conservatrices, notamment des collectifs opposés au mariage pour tous ou à la PMA, ont terminé en tête. Leur proposition d'abroger la loi Taubira, adoptée en 2013, a d'ailleurs remporté le suffrage avec 5 897 votes sur plus de 260.000 exprimés, suivie d’une requête pour « une vraie politique familiale, globale et ambitieuse », avec plus de 4.600 votes.

Des thèmes pourtant marginaux, le Cese ayant proposé pour concertation six sujets : « inégalités sociales », « justice fiscale », « inégalités territoriales », « pouvoir d’achat », « participation des citoyens » et « transition écologique ».

La proposition « d’un référendum d’initiative citoyenne » (RIC), mesure largement plébiscitée par « les gilets jaunes », n’a obtenu que 900 votes. Leur participation à la consultation était faible et ils ne devaient pas non plus s'impliquer dans le « grand débat ».

Sur la base de ces résultats, mais aussi d’auditions et de la consultation de citoyens tirés au sort, le Cese, qui a pour première mission de conseiller le gouvernement et le Parlement, élaborera son « avis » qui sera présenté au vote en mars 2019.