-->

Plainte pénale contre Aurane Reihanian, pour qui les enfants issus de la PMA et de la GPA « ne devraient même pas exister »

Plainte pénale contre Aurane Reihanian, pour qui les enfants issus de la PMA et de la GPA « ne devraient même pas exister »

Ce 11 décembre 2017, Aurane Reihanian, Président des Jeunes avec Wauquiez, a déclaré que les enfants issus de la procréation médicalement assistée « ne devraient même pas exister ». Il a ensuite assuré, devant la polémique, que ces propos visaient en réalité « les enfants nés de la gestation pour autrui ». Il s'agit donc bien de propos tenus en raison de l’orientation sexuelle des parents. STOP homophobie a été saisie et nous avons alerté notre partenaire, Mousse, qui dépose plainte.

L’emploi de l’expression « même pas » fait transparaître le dédain que ce jeune politicien, qui se verrait bien député européen, porte aux couples homoparentaux. Et le terme « exister » questionne fortement sur le sort qu’Aurane Reihanian entend par ailleurs réserver aux enfants de parents homosexuels issus de la PMA et de la GPA.

Ces propos sont empreints d’une particulière violence à l’encontre des couples homoparentaux, leur déniant toute aptitude à pouvoir élever des enfants. Ils désapprouvent tout projet d’homoparentalité dans le cadre de PMA et GPA.

Pour notre conseil Me Etienne Deshoulières, également avocat de l'association Mousse : « Ces propos tendent donc à susciter un sentiment d’hostilité ou de rejet à l’égard des homosexuels. Ils ne sont pas tolérables venant d'une personne exerçant des fonctions politiques. C'est pourquoi Mousse porte plainte aujourd'hui à l'encontre de Aurane Reihanian. »