Ligue 1 : ouverture d'une enquête après les banderoles et chants homophobes lors du Nice-OM (VIDEO)

Ligue 1 : ouverture d'une enquête après les banderoles et chants homophobes lors du Nice-OM (VIDEO)

Plusieurs matchs ont été interrompus depuis le début du championnat 2019/2020 en raison de propos insultants et le déploiement de plusieurs banderoles à caractère homophobe, notamment ce mercredi 28 août pendant la rencontre de Ligue 1 entre Nice et Marseille. L'arbitre, M. Clément Turpin, en avait suspendu le déroulement après vingt-sept minutes de jeu et plusieurs avertissements.

Le procureur de la République de Nice confirme et annonce ce jeudi l'ouverture d'une enquête préliminaire pour « injures publiques en raison de l'orientation sexuelle ».

L'exploitation des images des caméras vidéo installées dans le stade devrait permettre « l'identification de l'ensemble des auteurs de ces faits », précise une source citée par L'Equipe. « La justice décidera ensuite des poursuites à engager ».

Ce 28 août, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a également examiné les dossiers des dix-huit autres matches de L1, de L2 et de Coupe de la Ligue dans lesquels des signalements de chants injurieux avaient été constatés. Outre la fermeture d'une tribune de supporters, suite aux incidents lors du match opposant Nancy au Mans, le 16 août dernier, plusieurs clubs de L1, L2 (dont l'OM, Rennes, Bordeaux, Nîmes, ou encore Lille) semblent avoir aussi écopé d'un rappel à l'ordre.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.