-->

Ligue 1 : le match Nice - Marseille interrompu après des banderoles et chants homophobes

Ligue 1 : le match Nice - Marseille interrompu après des banderoles et chants homophobes

C'est une nouvelle rencontre suspendue, plus d'une dizaine de minutes cette fois, pour deux banderoles et des chants à caractère homophobe, ce mercredi 28 août, à l'Allianz Riviera, en match de la 4e journée de Ligue 1.

« Les Marseillais c'est des pédés », « La Ligue, on t'encule »

L'arbitre Clément Turpin a interrompu le match à la 28e minute, après plusieurs avertissements appelant à cesser ces propos injurieux, scandés par les « ultra Niçois », qui ont continué toutefois, pendant que les joueurs regagnaient les vestiaires.

Deux banderoles ont également été déployées dans les tribunes, sur lesquelles on pouvait lire : « LFP/Instance: des parcages pleins pour des stades plus gay », et « Bienvenue au groupe Ineos (qui vient de racheter le club, ndlr) : à Nice aussi on aime la "pédale" ! »

Mercredi soir, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) devait juger 18 cas de chants ou banderoles homophobes dans les tribunes de ses championnats professionnels, la L1 et la L2. Le 16 août, Nancy-Le Mans, en L2, avait été arrêté quelques minutes. Et le week-end dernier, c'était la rencontre Brest-Reims et Monaco-Nîmes.

Des incidents qui se multiplient, beaucoup par provocation, laissant présager un « bras de fer » avec les supporters qui regrettent « la mort du foot ». Certains estiment en effet que « les stades c'est la guerre », pas du « patinage artistique ».