Lausanne : Près de 320’000 signatures pour que le CIO tienne tête au Kremlin

Lausanne : Près de 320’000 signatures pour que le CIO tienne tête au Kremlin

Alors que les JO de Sotchi approchent à grands pas, l’association All Out était présente devant le siège du Comité international olympique à Lausanne ce mercredi. Ses militants, parmi lesquels des représentants des organisations LGBT suisses, y ont déposé une pétition munie de 318’394 signatures, appelant «le CIO à dénoncer la répression contre les personnes lesbiennes, gay, bi et trans qui attise les violences homophobes.» Les paraphes ont été remis à Mark Adams, chef de la communication de l’institution sportive.

Il faut dire que les associations LGBT ont de quoi se faire du souci pour la prochaine édition des Jeux. Il ne se passe pas une semaine sans que les nouvelles provenant des bords de la Volga nous rappellent que la loi condamnant «la propagande homosexuelle» récemment votée par la Douma renforce la haine envers les gays, les lesbiennes et les personnes transgenres au quotidien; les histoires sordides s’enchaînant dans la plus grande impunité.

Un état de fait qui semble en désaccord flagrant avec les valeurs des JO, comme cherche à le souligner l’action menée par All Out. Car la charte olympique est elle-même on ne peut plus claire sur les principes de tolérance et d’acceptation de la différence. Le texte précise par exemple, en son sixième principe, que «toute forme de discrimination à l’égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race, de religion, de politique, de sexe ou autres est incompatible avec l’appartenance au Mouvement olympique.»

Discrimination d’Etat

Mais voilà, les récentes déclarations d’un ministre de Vladimir Poutine ne semblent pas aller dans ce sens. Les athlètes devront respecter la nouvelle loi homophobe sous peine de faire face à la justice du pays. Reste à savoir si le CIO sera plus enclin à prendre position face à la répression des personnes LGBT que le Fédération internationale de football. On se souvient du président de cette dernière, Joseph Blatter. En 2010, le Valaisan affirmait, avant de se raviser, qu’au «Mondial du Qatar, les gays feraient mieux de se passer de sexe».

Les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi se tiendront du 7 au 23 février 2014. Le compte à rebours peut commencer. Il reste environ 200 jours au CIO pour réaffirmer les valeurs qu’il prétend porter et aller plus haut, plus loin, plus fort.

>> Nous avons également mis en place une pétition à l’intention des Présidents de toutes les entreprises, partenaires et fournisseurs mondiaux des Olympiques pour leur demander de cesser leur « sponsoring » et/ou dénoncez les conséquences des lois contre la « propagande » gay en Russie.

Plus le nombre de noms recueillis sera élevé, plus la probabilité d’une action contre les lois homophobes russes, de la part du Comité international Olympique grandira, c’est pourquoi il est important de signer et de faire circuler les pétitions sans modération : http://www.change.org/fr/pétitions/partenaires-et-fournisseurs-des-j-o-de-sotchi-dénoncez-les-conséquences-des-lois-contre-la-propagande-gay-en-russie

Et : https://www.allout.org/fr/actions/russia-attacks

360.ch