Kiss-in Paris contre l'homophobie ce 6oct : Ne laissons pas la rue à la Manif pour tous

Kiss-in Paris contre l'homophobie ce 6oct : Ne laissons pas la rue à la Manif pour tous

Ce dimanche, des milliers de personnes ont défilé une nouvelle fois dans les rues de plusieurs villes françaises afin de demander l'abrogation de la loi Taubira. Je songe à tous les gays, et notamment les plus jeunes qui vont une nouvelle fois passer un dimanche difficile. En effet, constater qu'en 2014, en France, pays des droits de l'Homme, des personnes se mobilisent en masse contre des droits accordés à d'autres, est simplement surréaliste. Ces manifestants devraient plutôt défiler contre la misère, par exemple.

La Manif pour tous m'a meurtri, blessé, choqué

Lors des premières Manifs pour tous, comme beaucoup, j'ai été meurtri, blessé et choqué : en effet, entendre des propos inacceptables, parfois homophobes, repris en boucle sur les chaînes d'information est traumatisant. Entendre dire, par exemple, qu'aimer une personne de même sexe est "contre nature" ou encore que les gays sont des malades, est extrêmement choquant, surtout pour les plus jeunes qui sont en train de découvrir leur homosexualité.

Je pense aussi à tous ces enfants emmenés dans ces Manifs pour tous et qui se découvriront homosexuels : comment pourront-ils se remettre d'un tel traumatisme ?

Il faut avoir à l'esprit que le taux de suicide chez les jeunes gays est treize fois supérieur à celui des jeunes hétérosexuels. En outre, il a été démontré que ce n'est pas le fait d'être gay qui amène la personne à se suicider, mais les attitudes d'exclusion et d'agressivité des homophobes.

Ceux qui manifestent sont inconscients

Je considère donc que les responsables politiques qui participent aux manifestations de dimanche sont des inconscients et des apprentis sorciers.

Quand on aspire à gouverner, on se doit d'apaiser, de rassembler et non d'attiser la haine de l'autre. La différence est une richesse et certains ne l'ont pas encore compris. Les mots utilisés dans ces manifestations blessent parfois davantage que des coups.

Depuis plus d'un an que la loi sur le mariage pour tous a été adoptée, la civilisation française ne s'est pas écroulée malgré les prévisions apocalyptiques d'une Christine Boutin en mal de notoriété.

La meilleure réponse : un acte d'Amour

Face à ces manifestations, deux attitudes : ignorer ou réagir. Avec d'autres, j'ai décidé de réagir et de ne pas laisser la rue à la Manif pour tous. Les jeunes gays, qu'ils soient de province ou de Paris ne doivent pas se sentir seuls et isolés.

En outre, dans les médias, il est aussi important de voir des partisans du mariage pour tous. Je suis aussi convaincu que les Français sont bien plus tolérants qu'il n'y paraît, comme le démontre un récent sondage, où la grande majorité des Français (73%) ne souhaitent pas revenir sur la loi Taubira. Le mariage pour tous est maintenant rentré dans les mœurs et celles et ceux qui affirment qu'ils reviendront sur cette loi sont simplement des imposteurs.

Lors du débat initial sur le mariage pour tous, j'avais déjà organisé un rassemblement devant le Sénat pour soutenir les sénateurs, de droite comme de gauche, favorables à la loi Taubira, car j'avais été choqué par le traitement infligé par la Manif pour tous à certains parlementaires qui soutenaient le projet de loi.

Je me suis donc demandé cette fois-ci comment répondre à ces nouvelles manifestations, et la réponse est venue naturellement : par un acte d'Amour.

C'est pourquoi, j'ai décidé d'organiser un grand kiss-in le lundi 6 octobre à 19h30, place de la République, symbole de l'égalité entre tous. De nombreuses associations, comme par exemple STOP HOMOPHOBIE ou Centr'égaux, qui luttent contre les discriminations depuis des années, ont décidé d'y participer en appelant à la mobilisation pour ce rassemblement qui se veut pacifique, au cœur de Paris.

Par Jacky Majda
Prof de maths, militant UDI

Page de l'événement : https://www.facebook.com/events/290399094500779/

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1246032-manif-pour-tous-un-traumatisme-pour-nous-homos-face-a-la-haine-j-organise-un-kiss-in.html