Indonésie : une douzaines de personnes trans interpellées dans la province islamiste d'Aceh (VIDEO)

Indonésie : une douzaines de personnes trans interpellées dans la province islamiste d'Aceh (VIDEO)

>> Indonesian police « coach » transgender women to act like « real men »

Employées dans des salons d'esthétiques, prétendument lieux de perdition, 12 personnes accusées de prostitution ont été interpellées, ce dimanche 28 janvier, lors d'un raid de police à Aceh, rapporte notamment la BBC.

Les autorités auraient été averties par des mères de famille, prétextant que leurs fils auraient été « importunés » par ces individus, dont la population « ne cesse de croître », selon le chef de la police locale, Ahmad Untung Surianata« un danger pour la prochaine génération d'Indonésiens », s'est-il alarmé.

Lors de leur transfert, les victimes ont également été violentées, par les habitants comme les policiers, qui les ont contraintes à des exercices humiliants, au travestissement aussi, après leur avoir rasé la tête. Elles ont finalement été libérées le lendemain, après avoir été « reconditionnées en homme », s'est félicité M. Surianata.

En mai 2017, deux hommes âgés d'une vingtaine d'années ont été condamnés à 85 coups de canne pour avoir transgressé la stricte loi islamique, en vigueur dans cette même province d'Aceh, la seule interdisant les relations de même sexe. Les deux amants avaient été surpris et dénoncés par des voisins.

Au mois de juin suivant, le Parlement européen, « préoccupé » par la montée de l'homophobie dans ce pays d'Asie du Sud-Est, où l'homosexualité est pourtant légale, plaidait pour une « modifiant du code pénal islamique », appelant les autorités « à mettre fin aux flagellations publiques ».