Rouen : Détention avec sursis et peine d’intérêt général pour des « violences à relents homophobes »

Rouen : Détention avec sursis et peine d’intérêt général pour des « violences à relents homophobes »

Un jeune homme de 20 ans, Christopher, a été condamné, ce 23 janvier, par le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime), pour avoir agressé, en janvier 2016 à Saint-Aubin-Epinay, l'un de ses co-pensionnaires d’internat, qu'il souhaitait « punir » pour son homosexualité, rapporte paris-normandie.fr.

La victime de 16 ans a dénoncé les sévices. L'accusé l'a notamment maintenu, pendant qu'un autre mineur, complice, lui administrait des coups « sur et dans les fesses avec un balai », qu'il aurait préalablement utilisé pour les aguicher par des « gestes suggestifs ». Ils ont décidé de « lui faire comprendre que ce n’était pas bien d’être homosexuel ».

« Vous auriez pu être renvoyé pour agression sexuelle, si la victime avait été une fille », a prévenu la présidente du tribunal.

Le majeur a écopé d’un mois d'emprisonnement avec sursis et à 105 h d’intérêt général. Le deuxième comparaîtra devant le tribunal pour enfants.

« Mon client a été stigmatisé et puni en raison de ses prétendues préférences sexuelles. Il était déjà vulnérable. Il est d’autant plus fragilisé par ces faits », a réagi l’avocate de la partie civile, soulignant le « traumatisme » pour l'adolescent, d’entendre son agresseur « soutenir qu’il a pris du plaisir à ces violences ».