Hommage : La marine américaine va baptiser l'un de ses navires au nom d'Harvey Milk, pionnier de la cause LGBT

Hommage : La marine américaine va baptiser l'un de ses navires au nom d'Harvey Milk, pionnier de la cause LGBT

>> Navy Will Name Ship for Harvey Milk, Slain Gay Rights Leader

Plus de cinq ans après l’abrogation de la loi « Don’t ask, don’t tell » (ne rien demander, ne rien dire) qui interdisait aux soldats américains d'afficher leur homosexualité sous peine de renvoi, l'US Navy va nommer l'un de ses navires de ravitaillement au nom d'Harvey Milk, personnage emblématique et martyr pour les droits des LGBT, assassiné en 1978 à San Francisco. La demande avait été transmise au Congrès par le secrétaire Ray Mabus, qui a confirmé vendredi l'officialisation de l'initiative.

« Quand Harvey Milk a servi dans l'armée (comme lieutenant entre 1951 et 1955), il ne pouvait pas dire qui il était vraiment. Maintenant, notre pays annonce aux hommes et aux femmes qui nous servent et au monde entier, que nous honorons et supportons les gens pour qui ils sont », a déclaré l'élu de San Francisco, Scott Wiener, superviseur du quartier de Castro, qui a œuvré pour cet hommage posthume.

« C'est historique », a également souligné Ashley Broadway-Mack, la présidente de l'AMPA, l'association nationale américaine de familles militaires LGBT : « Harvey Milk est un héros américain qui a démontré un charisme incroyable face à l'adversité, et continue encore aujourd'hui de nous inspirer dans notre combat pour la pleine égalité. En luttant pour la dignité de tous les Américains, il nous a laissés un exemple à suivre, autant avec que sans un uniforme. »

Une démarche qui a fait toutefois polémique dans les rangs des partisans du militant, qui aurait désapprouvé, assurent-ils, que son nom soit associé à un bateau de la marine, dans la continuité de son opposition à la guerre du Vietnam.

Premier politicien californien ouvertement homosexuel à avoir été élu en 1977 à une fonction officielle, le destin tragique d'Harvey Milk, assassiné un an après son élection au conseil municipal de San Francisco, a notamment été adaptée au cinéma par Gus Van Sant, dans un flash-back ultra-documenté et auréolé de deux oscars pour le scénario de Dustin Lance Black et la composition de Sean Penn, transfiguré dans son interprétation du personnage.

Le USNS Harvey Milk, nouveau pétrolier ravitailleur d'escadre, doté d'un équipage civil, et non de combat, fait partie d'une série de navires, rebaptisés par l'Etat américain, pour rendre hommage aux militants pour les droits civiques, rappelle le site Mashable. Parmi les autres activistes dont le nom sera utilisé, figurent Earl Warren, l'ancien président de la Cour suprême qui a joué un rôle clef contre la ségrégation scolaire, le ministre de la Justice assassiné Robert Kennedy, ainsi que la militante pour les droits des femmes Sojourner Truth.

Valentine Monceau
stophomophobie.org

>> In a sign of changing times for the American military, the Navy plans to name a ship for Harvey Milk, the gay rights leader and San Francisco supervisor who was assassinated in 1978.

Ray Mabus, the secretary of the Navy, has notified Congress that he will name a fleet oiler for Mr. Milk, the first openly gay elected official in a major American city. The notice was reported by USNI News on Thursday and was confirmed Friday by a Navy official.

The move comes five years after President Obama ended the military’s « don’t ask, don’t tell » policy, a move that allowed gays, lesbians and bisexuals to serve openly. Last month, the Pentagon lifted restrictions on transgender people serving openly.

Gay rights activists and friends of Mr. Milk in San Francisco were already celebrating the long-awaited news. In 2012, the San Francisco Board of Supervisors passed a resolution calling on Mr. Mabus to name a ship for Mr. Milk, who served in the Navy from 1951 to 1955.

Mr. Milk has been the subject of books, movies, a postage stamp and an opera. He was played by Sean Penn in the 2008 movie « Milk, » for which Mr. Penn won an Oscar for best actor. A 1984 documentary, « The Times of Harvey Milk, » also won an Academy Award.

Scott Wiener, a member of the Board of Supervisors, praised the decision in a post on Medium.

« When Harvey Milk served in the military, he couldn’t tell anyone who he truly was, » he wrote. « Now our country is telling the men and women who serve, and the entire world, that we honor and support people for who they are. »