Esprit Canal ? Guillaume Zeller, un « catho tradi » à la tête de l’information du groupe

Esprit Canal ? Guillaume Zeller, un « catho tradi » à la tête de l’information du groupe

« Guillaume Zeller va nous rejoindre pour les news », annonçait ce jeudi Vincent Bolloré dans sa lettre aux salariés du groupe. Et, vendredi, l'officialisation a suivi en début de soirée : « Guillaume Zeller est nommé directeur de la rédaction d'iTELE. Il succède à Céline Pigalle qui quitte le groupe », ainsi que « Cécilia Ragueneau, directrice générale d'iTELE ».

Les cathos tradi sont fans : Gloria !

Guillaume Zeller, précédent rédacteur en chef de DirectMatin.fr, n'a pourtant pas vraiment le profil du fameux « esprit Canal ». Catholique pratiquant, le quadragénaire est un « chouchou » des médias conservateurs réacs et homophobes, à l'image de la radio d'extrême droite, Radio Courtoisie, à laquelle il a d'ailleurs accordé sept entretiens entre 2012 et 2015, ou du site de Robert Ménard, Boulevard Voltaire, sur lequel il a publié pas moins de trois tribunes. C'est d'ailleurs sur ce torchon numérique, qu'il a partagé un billet réhabilitant le général Aussaresses, connu pour avoir pratiqué la torture pendant la guerre d'Algérie. Billet au cours duquel le journaliste explique que le général tortionnaire « aurait pu être un héros national ». Dans une tribune, il fustige aussi "l'imposture du 19 mars », jour commémoratif de la fin de la guerre d'Algérie.

Présentateur également de la matinale de Direct 8 au côté de Clélie Mathias, « Zeller » s’est aussi fait connaître pour ses chroniques littéraires sur le plateau de Dieu Merci !, l’émission catholique dans laquelle on pouvait, par exemple, le voir expliquer aux côtés de Christian Vanneste, rappelle streetpress, lors d’une émission que « la mission [évangélisatrice de l’église pendant la colonisation, ndlr] est avant tout un geste d’amour ».

Un CV pas vraiment dans l'esprit de la chaîne : Zemmour est dans le coin ? Sortez de ce corps !

« Voilà qui inquiète les réseaux bobos », raille par ailleurs le très sournois « Salon Beige », ce site nauséabond, qui se définit comme « aux avant-postes de l’opposition au mariage homosexuel et à la théorie du genre ».

Avec la refonte des Guignols, PPDA décapité, les changements à des postes clés et la nomination d'un journaliste ne correspondant pas vraiment à l'identité affirmée de la chaîne, c'est bien un autre Canal+ que les téléspectateurs vont découvrir à la rentrée. Avec la reprise en main de l’antenne par Bolloré : « Vous ne regarderez plus la télé comme avant. »

avec source streetpress.com