Afrique du Sud : Six hommes et deux femmes jugés pour le meurtre d'un couple de lesbiennes (VIDEOS)

Afrique du Sud : Six hommes et deux femmes jugés pour le meurtre d'un couple de lesbiennes (VIDEOS)

>> Lesbian Couple Raped, Murdered, And Set On Fire In Horrific Attack In South Africa

Joey et Anisha van Niekerk s'occupaient d'une petite exploitation agricole en périphérie de l'ancienne ville minière de Mooinooi, au Nord-Ouest de l'Afrique du Sud. Leur véhicule incendié a été retrouvé le 16 décembre dernier dans la région de Magaliesburg.

Les deux femmes étaient portées disparues depuis 6 jours. Elles devaient assister, la veille, aux funérailles du père de Joey à Pretoria, mais « ne sont jamais arrivées ». Le 28 décembre suivant, des ossements calcinés ont été découverts dans les fourrés, le long d'une ancienne route reliant la capitale administrative à la ville de Rustenburg. Des tests ADN sont en cours.

8 suspects, 6 hommes et 2 femmes (Jack Mokotedi et Maruschka Opperman, 18 ans, Mercia Witney Van Rooi, 21 ans, Aaron Sithole, 23 ans, Vincent Strydom, 29 ans, Moses Rakubu, 33 ans, ainsi qu'Alex Mudau, 36 ans et Koos Strydom, 53 ans), sont jugés à Brits, depuis ce 18 janvier, pour « vol, cambriolage, viol, enlèvement, torture et meurtre ».

Ils ont nié. Certains avaient pourtant avoué pendant l'enquête, avant de se rétracter devant le tribunal d'instance, prétextant diverses « violences policières » et déclarations contraintes. D'autres ont affirmé « ne même pas connaître les victimes », réclamant leur mise en liberté sous caution.

Mais le cerveau présumé de l'agression, Koos Strydom, chef d'entreprise, avait de « bonnes relations » avec le couple, qu'il comptait en outre parmi sa clientèle. Il assure avoir rencontré les deux femmes « bien vivantes », le 10 décembre, date de leur disparition, et accuse le tribunal de vouloir prolonger le procès, qui reprend ce jeudi 25.

Enfermées dans un container, Joey et Anisha van Niekerk ont vécu un calvaire avant d'être abattues. L'un des prévenus est par ailleurs soupçonné d'un autre meurtre, près de Rustenburg en 2014. L'affaire avait été en partie résolue, un accusé condamné.

Joëlle Berthout
stophomophobie.com