Volte-face des Bermudes sur la légalisation du mariage pour tous, six mois après son adoption par la Cour suprême

Volte-face des Bermudes sur la légalisation du mariage pour tous, six mois après son adoption par la Cour suprême

>> Bermuda has voted to outlaw equal marriage, just six months after giving it the go-ahead.

Le Sénat de l'archipel a approuvé ce mercredi 13 décembre une loi qui révoque le droit de se marier avec un partenaire du même sexe. La chambre basse avait déjà adopté le texte, le « Domestic Partnership Act », qui doit maintenant être signé par le gouverneur. Une formalité, dit-on au sein des « travaillistes progressistes », à l'initiative de ce revirement.

Arrivé au pouvoir en juillet dernier, le parti est soutenu par de nombreuses églises socialement conservatrices, qui s'étaient opposées à l'adoption, deux mois plus tôt, du mariage pour tous, par la Cour suprême du pays, estimant qu'il était « réservé aux seuls couples hétérosexuels ».

Selon la sénatrice Crystal Casesar, favorable à cette « union civile  », le législateur a pris en compte l’opinion des habitants de l’île. Mais la mesure ne s'appliquera pas aux six couples qui se sont mariés depuis.

Certains craignent que cela ne ternisse toutefois la réputation des Bermudes comme destination touristique et paradis fiscal.

La ministre de l’intérieur, Patricia Gordon-Pamplin, avait refusé cette suppression d'un droit qui venait tout juste d’être accordé.

« Ce vote n'aura que des impacts négatifs », a également insisté Jeffrey Baron, un dirigeant de l'opposition qui a voté contre la proposition.

« Le fait qu’aucun pays au monde n’ait jamais fait cela devrait nous faire réfléchir. Nous aurons l’air idiot et oppressif », a ajouté Rod Attride-Stirling, avocat et militant des droits LGBT dans l'île.