-->

Quand une confrérie d'étudiants américains se solidarise et récolte plus de 16.000 dollars pour l'opération de leur "frère" transexuel !

Quand une confrérie d'étudiants américains se solidarise et récolte plus de 16.000 dollars pour l'opération de leur "frère" transexuel !

Inédit et pourtant! Les étudiants de la confrérie "Phi Alpha Tau" du collège Emerson à Boston (dans le Massachusetts), se sont donnés à cœur de soutenir un prétendant "transgenre" à leur maison, en lançant une campagne d'appels aux dons, et lui permettre enfin de s'affranchir grâce à une opération de changement de sexe.

L'idée n'a pas germé soudainement et Donnie Collins qui n'a pourtant que 20 ans, suivait déjà toute une thérapie hormonale. Il avait promis d'intégrer la confrérie en question lorsqu'il serait enfin "libre". Malheureusement, n'ayant pas de couverture sociale, il utilisait celle de sa mère pour consulter un endocrinologue, pourvoir à ses médicaments jusqu'en décembre 2011, lorsque les assurances lui finalement refusé les remboursements.

L'étape de transition était déjà difficile, alors comment s'arrêter en cours? Donnie a continué, en utilisant ses propres finances, à coups de centaines et milliers de dollars, et puis... le rêve est devenu improbable.
Mais c'était sans compter avec la magie "U.S." et la ferveur de ses amis qui ont mis en place une collecte sur Indiegogo fundraiser, ‘Brothers of A Boston Fraternity – FTM: Top Surgery’ dès qu'ils ont eu vent de la situation.
Le message était sans équivoque mais des plus sincères : "Hier, nous avons été informés que l'un de nos frères potentiels, s'est vu refuser la possibilité de recevoir un soutien financier de son assurance pour une chirurgie de changement de sexe. Nous avons décidé de l'aider et nous avons besoin d'argent. "

En deux jours, les contributions ont dépassé toutes les espérances. Ils en espéraient deux milles, ils en ont eu huit fois plus. Et, le 27 février dernier, la confrérie a annoncé que les fonds excédentaires allaient servir à la création d'une Fondation "Jim Collins". Jim? C'est le nom que Donnie a choisi.
Le jeune homme qui d'ailleurs n'en savait rien a publié ensuite une vidéo à l'intention de tous, dans laquelle il nous explique les difficultés de son parcours, en remerciant ses amis de cet élan extraordinaire de solidarité.
On ne pouvait que partager 😉

Terry G.

[youtube]http://youtu.be/gwzePfiUcRw[/youtube]