Mondial en Russie : La FIFA ouvre une enquête après des chants homophobes des supporters mexicains (VIDEO)

L'Allemagne, championne du monde en titre, a été bousculée à Moscou, ce dimanche 17 juin, pour son premier match contre le Mexique, qui a remporté 1-0. Mais en dépit des avertissements, les supporters mexicains ont réitéré leur célèbre « eeeeeeh puto », pour « Ho hisse... », mais qui littéralement signifie « eeeeeeh pédé ».

Des chants discriminatoires donc, pour le conseil d'administration de la FIFA également, qui a annoncé l'ouverture d'une procédure à l'encontre du Mexique, avec « rapports du match, preuves potentielles en la matière, ainsi que celles collectées par l'observateur contre la discrimination », présent au stade, dans le cadre de leur système de surveillance. La fédération mexicaine avait déjà été douze fois sanctionnée, notamment en 2014, 2016 et 2017.

Même la FIFA sanctionne les chants homophobes !, s'est félicité Julien Pontes, porte-parole du collectif Rouge Direct. L'occasion de regretter le mutisme de la Ligue professionnelle de football (LFP), chargée, par délégation de service public, de réglementer les compétitions de foot professionnel en France, leur organisation et leur sécurité. En dépit d'une mise en demeure, depuis le 4 juin 2018, l'instance ne semble pas en effet vouloir tenir ses engagements.

Pour soutenir l'action : gofundme.com/cartonrouge

Les commentaires sont fermés.