Miami Beach : un couple gay tabassé par 4 jeunes hommes après le défilé de la Pride (VIDEOS)

>> Gay couple brutally attacked after Miami Beach pride event

Ils marchaient « se tenant par la main », à la sortie d'un point sanitaire sur Ocean Drive. C'est ce qui semble avoir irrité leurs agresseurs, quatre jeunes hommes également, qui les ont immédiatement assénés de coups.

« Tout s'est passé très vite », a raconté dans les médias Dmitry Logunov, l'une des victimes. « Le premier de la bande m'a poussé violemment, avant de me balancer son poing, sans que je puisse réagir. Je me suis effondré ! » Les autres ont poursuivi, « s'acharnant encore alors qu'il était au sol, inconscient », s'indigne Rene Chalarca, son compagnon. Il a tenté de s'enfuir, pensant que son ami le suivait, mais il est revenu pour le protéger, jusqu'à ce qu'un passant intervienne et s'interpose également.

Les individus ont pris la fuite, « en proférant des injures homophobes en espagnol », a précisé la police de Miami Beach, en lançant mardi un appel à témoin. Mais les suspects se sont finalement rendus, après avoir contacté un avocat.

Pablo Reinaldo Romo, Juan Lopez, Adonis Diaz et Luis Alonso, la vingtaine, pourraient être poursuivis pour acte de haine. Des accusations qu'ils réfutent. « Ils étaient là pour passer un bon moment, il ne faut pas se fier aux images », insiste leur avocat. « Ces jeunes n'éprouvent aucune haine contre la communauté LGBT. »

La scène a été filmée par les caméras de surveillance. L'agression s'est déroulée le dimanche 8 avril, au dernier jour de la 10e édition du défilé de la Pride, alors que la ville célébrait l'égalité. « C'était la première fois que je participais à l'événement. Je n'imaginais pas me faire tabasser et finir hospitalisé », regrette Rene.

L'un des agresseurs arborait un sweat-shirt de l'université internationale de Floride. L'établissement s'est désolidarisé, s'insurgeant de ces violences qui vont « à l'encontre de ses valeurs de tolérance, diversité et inclusion. »

Anne V. Besnard
stophomophobie.com

Les commentaires sont fermés.