-->

Malaisie : Un couple de touristes gays arrêtés dans leur chambre d'hôtel

Malaisie : Un couple de touristes gays arrêtés dans leur chambre d'hôtel

Tang Van Duc, 22 ans, et son compagnon, Lee Vu Linh, 29 ans, ont été arrêtés à Georgetown (capitale de l'État de Penang) et inculpés, ce 12 novembre, pour « violation des lois morales malaisiennes », datant de l'époque coloniale.

Les deux hommes, Vietnamiens, étaient en vacances dans le pays depuis le 18 octobre dernier. Leur visa expirait ce 15 novembre. Mais ils ont été piégés par un agent du service de l'immigration, « infiltré » et volontairement « provocateur », qui a répondu à leurs avances en montant dans leur chambre d'hôtel, pour finalement les accuser d'« acte immoral ».

Ils ont plaidé coupable et été condamnés, ce lundi 25, à une amende de 1000 RM, soit environ 220 euros, rapporte le site NST. Ils n'avaient pas d'avocat.

La semaine dernière, quatre Malaisiens ont reçu six coups de bâton chacun dans une prison proche de la capitale Kuala Lumpur pour avoir voulu se livrer à « des relations contre nature ». Ils ont été arrêtés l'an dernier dans un appartement au cours d'un raid. Les policiers, avaient alertés en surveillant des messages privés échangés par les participants à un événement privé. Mais jusque là, « arrestations », « thérapies de conversion forcées » et « violence publique » contre les personnes LGBTQ étaient principalement réservées aux citoyens de la nation, à majorité musulmane. Il semble donc que les touristes étrangers soient aussi désormais menacés. Les médias locaux se réjouissent d'ailleurs de cette nouvelle condamnation, affichant les deux hommes tel des délinquants sexuels.

Au Vietnam toutefois, pays d'origine du couple, les rapports sexuels entre deux personnes du même sexe ne sont pas illégaux et les LGBT peuvent également servir dans l'armée, comme le souligne lgbtqnation. Et selon un récent sondage, 45% des personnes interrogées se sont déclarées favorables à l'égalité en droits de tous les couples.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.