-->

L'UEFA : une minute de silence et d'applaudissements en hommage « aux victimes des attentats récents »

L'UEFA : une minute de silence et d'applaudissements en hommage « aux victimes des attentats récents »

Après avoir annoncé qu'aucun hommage ne serait rendu aux victimes des attentats d'Orlando, puis d'Istanbul qui a fait mardi au moins 44 morts et plus de 200 blessés, « vivement critiquée », l'UEFA a finalement indiqué qu'une minute de silence serait observée ce jeudi, avant le match Pologne-Portugal au stade Vélodrome de Marseille.

« Un refus indigne », avaient écrit Ben Sachs, consultant, à l'origine d'une pétition qui a recueilli plus de 41.000 signatures, ainsi que Julien Pontes, Ex-président du Paris Foot Gay, qui estimaient déjà que « cette décision mettait en évidence un niveau alarmant d'homophobie dans le football que l'UEFA refuse de reconnaître et de combattre », estimaient-ils déjà.

Avec cette nouvelle tragédie survenue en Turquie, l'instance européenne du football ne peut continuer à rester indifférente, vient encore souligné Julien Pontes : « Le sport, le football en particulier, doit être un acteur de premier plan dans l'affirmation des valeurs internationales de liberté, de paix, de respect de la diversité. Elle s'y est d'ailleurs elle-même engagée, notamment dans le cadre de son programme "Respect Diversity" ».

Message de solidarité en partie exhaussé : Jeudi après-midi, avant que l'UEFA ne décide toutefois d'organiser un geste, les mairies de Paris et Bordeaux ont annoncé « au nom des villes hôtes de la compétition », une minute d'applaudissements dans les fan zones : « l'occasion de réaffirmer les valeurs de liberté et de tolérance, fondamentales dans le monde du football et que l'équipe turque a incarnées tout au long de son parcours lors de l'Euro 2016 ».

1 Comment

Comments are closed.