La Fédération française de rugby affiche son soutien à Gareth Thomas, victime d'une agression homophobe (VIDEO)

La Fédération française de rugby affiche son soutien à Gareth Thomas, victime d'une agression homophobe (VIDEO)

Les joueurs du XV de France ont décidé de s'engager pour l'égalité, l'inclusivité et contre la LGBTphobie en arborant des lacets de chaussure arc-en-ciel, ce samedi 24 novembre, face aux Fidji et en soutien à l’ancien international gallois, Gareth Thomas, victime d’une agression présumée homophobe, a annoncé mardi 20 novembre le vice-président de la Fédération, Serge Simon.

« Je crois que nous sommes les premiers à avoir répondu à cette initiative. Il nous a sollicités, il a sollicité l'ensemble des nations par rapport à un acte homophobe qu'il a subi. Le rugby se doit de soutenir cette cause-là, et nous particulièrement. On a été les premiers à répondre et on va montrer notre désaccord total avec ce comportement-là. On veut soutenir totalement Gareth Thomas dans sa démarche », a en outre souligné en conférence de presse, jeudi, Jacques Brunel, sélectionneur français.

Gareth Thomas, âgé aujourd'hui de 44 ans, a en effet confié dans une vidéo, le 18 novembre dernier, avoir été agressé, dans le centre de Cardiff, où il réside. Il a également remercier la police, qui l'a secouru et semble par ailleurs avoir identifié l'un des coupables, un adolescent de 16 ans, qui a reconnu l’agression et présenté ses excuses. Il a accepté de participer à cette justice « restaurative », qui consiste à faire dialoguer victimes et auteurs d’infractions, comme le souhaitait de M. Thomas. « Je considérais qu’il pourraient apprendre davantage de cette façon que de toute autre manière ».

--

--

Sélectionné 100 fois (entre 1995 et 2007) par le Pays de Galles et capitaine à deux reprises de l’équipe des Lions britanniques et irlandais, Gareth Thomas a fait son « coming-out » en 2009, avant de prendre sa retraite deux ans plus tard. Il milite depuis pour les droits des personnes LGBT et s'est associé, en juin, au député conservateur Damian Collins pour présenter une proposition de loi visant à rendre les comportements LGBTphobes illégaux dans les stades anglais.

Il a salué la Fédération française pour sa décision de porter les lacets arc-en-ciel. « C'est un immense signe d'intégration », a-t-il ajouté. « Les cicatrices mentales vont m'accompagner quelque temps, mais elles vont m'aider à me battre pour un monde où l'acceptation de chacun sera normal. »

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.