Gennevilliers : les présidents de groupes du conseil municipal s'unissent et dénoncent la haine anti-LGBT+

Gennevilliers : les présidents de groupes du conseil municipal s'unissent et dénoncent la haine anti-LGBT+

Ce mercredi 28 novembre, tous les présidents de groupes du conseil municipal de Gennevilliers ont signé une déclaration contre la LGBTphobie, suite aux agressions dont a été victime Lyes Alouane, habitant de la commune et militant au sein de STOP homophobie.

Les élus condamnent et « réaffirment que les violences physiques, morales et sociales contre les personnes LGBT + doivent cesser ».

STOP homophobie ouvrira d'ailleurs, dès ce 1er décembre, une « permanence d’aide aux victimes LGBT + de violences et de discriminations » à Gennevilliers, comme l'ont également souligné les signataires.

« Les LGBTphobies doivent effectivement arrêter d’être banalisées ». Merci aux élus du conseil municipal pour leur solidarité, à Sofia Manseri, et à Monsieur le maire, Patrice Leclerc, qui nous donne les moyens d'agir.

« Aucune raison ne peut justifier qu’une personne se fasse agresser à Gennevilliers ni pour la futile raison qu’elle soit d’un autre quartier, encore moins pour des raisons homophobes. »

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.