Fillon n’exclut pas une participation de Sens commun, lié à la « Manif pour tous », à son gouvernement en cas de victoire

Fillon n’exclut pas une participation de Sens commun, lié à la « Manif pour tous », à son gouvernement en cas de victoire

Dans un entretien ce dimanche sur Radio J, le candidat Les Républicains a brièvement évoqué la prochaine composition de son équipe ministérielle, s’il était élu président, n'excluant pas la nomination de membres issus du mouvement Sens commun, émanation politique de la Manif pour Tous, « des hommes et des femmes qui sont fiers de leur pays, attachés à leurs traditions et pour lesquels j'ai beaucoup de respect », a-t-il indiqué.

Un soutien revendiqué au sein de l'équipe de campagne dès la primaire de la droite et du centre, et conforté début mars par l'orchestration par le collectif du rassemblement au Trocadéro, pour remobiliser l’électorat catholique.

Malgré de nombreuses déclarations de désolidarisation, regrettant une radicalisation au sein du parti, François Fillon qualifie « d'insupportable » la tendance « d'une partie des commentateurs et des élites politiques de classer les Français et de jeter une forme de discrédit sur certains d'entre eux ».

« L’arrivée de Sens commun chez Les Républicains a été une erreur, sa présence dans un gouvernement serait une faute », a réagi le député (LR) Dominique Bussereau, président de l'assemblée des départements de France.

« La réaction d'un homme perdu, isolé qui "radicalise" », précise aussi Christophe Castaner, porte-parole d’Emmanuel Macron, qui estime sur franceinfo que François Fillon « a déjà intégré sa défaite à la présidentielle : Plutôt que de rassembler, il radicalise, sur la droite extrême ».

En revanche, le candidat de la droite et du centre a jugé prématuré de confirmer le nom de son éventuel Premier ministre, « anticiper sur une élection qui n'a pas encore eu lieu » pouvant « passer pour une forme d'arrogance », même si François Baroin, à ses côtés depuis des semaines et des semaines préfigure « l'équipe et le calendrier de mise en œuvre de mon projet politique. »

Valentine Monceau
stophomophobie.com