Egalité/Homophobie : Les partisans du mariage gay manifestent aussi

Egalité/Homophobie : Les partisans du mariage gay manifestent aussi

Sur l’emblématique place parisienne, interdite à la circulation, les pancartes défendent « lesbiennes gay bi trans, fières en colère ». Une photo de l’ancienne ministre Christine Boutin, opposante virulente au projet de loi, est présentée comme « un des visages de la haine ».

Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD), est l’une des figures politiques participant, de l’autre côté de la Seine, au cortège de plusieurs dizaines de milliers de manifestants qui défilaient depuis le début de l’après-midi contre le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

« Ceux qui sont pour plus d’égalité doivent aussi se faire entendre », a défendu, place de la Bastille, le maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), déplorant « les crispations, sentiments de haine qui remontent à la surface ».

« Il ne faut pas que nous nous résignions à ces violences (…) Quand cette loi s’appliquera, personne ne pensera à revenir dessus », a affirmé l’élu socialiste.

« Je suis triste de devoir encore manifester alors qu’il fait si beau, mais c’est nécessaire. Il faut dire non à l’homophobie, au racisme et au sexisme », a dit à l’AFP Claire Lesquoy, venue de Champagne-sur-Oise (Val-d’Oise). Un chapelet à la main, elle se dit gay et catholique.

Un couple hétérosexuel a tenu à faire le déplacement pour « combattre l’homophobie ». A la faveur de la radicalisation de certains opposants au mariage gay ces dernières semaines, les représentants de la communauté homosexuelle ont dit observer une augmentation de l’homophobie.

La manifestation des pro-mariage gay est notamment soutenue par le NPA, dont la banderole proclamait: « Le gouvernement tergiverse… Imposons l’égalité des droits ». Présente aussi, comme Act up, l’association de lutte contre le sida Aides affichait ce slogan: « Nos amours sont plus forts que votre haine ».