-->

Depuis l'autorisation du mariage pour tous, les demandes s'accumulent en Australie (VIDEOS)

Depuis l'autorisation du mariage pour tous, les demandes s'accumulent en Australie (VIDEOS)

En novembre, les Australiens ont voté à 62% en faveur de la légalisation du mariage entre deux personnes de même sexe, lors d'un scrutin postal lancé par le chef du gouvernement. Fort du résultat, la réforme a été présentée et approuvée par le Sénat, puis par la Chambre des représentants, ce jeudi 7 décembre, à Canberra.

La loi est désormais en vigueur, le gouverneur général Peter Cosgrove, représentant en Australie de la reine Elizabeth II, ayant apposé, ce vendredi 8, son paraphe sur le texte. Et en moins de 24h, ce sont des dizaines de couples qui se sont rués dans les bureaux d'état-civil, habituellement organisés pour sceller les unions le samedi mais qui auront donc enregistré les premières demandes.

Les célébrations devraient suivre dès le 9 janvier prochain. Les unions déjà souscrites à l'étranger, sont d'emblée reconnues.

« Il était temps », a confié Neville Wills, 98 ans, qui après 39 ans de vie commune, pourra enfin épouser son compagnon, Ian Fenwicke, 74 ans. « Je n'aurais jamais imaginé que ce soit possible mais maintenant nos raisons deviennent pressantes avec l'âge. Surtout que malgré nos volontés, nos proches contestaient encore nos testaments. Nous nous aimons et souhaitions vivement cette évolution juridique. »

« L'Australie l'a fait ! C'est un moment historique », s'est d'ailleurs félicité le premier ministre Malcom Turnbull, qui souhaitait une légalisation avant Noël. « Quelle journée pour l'amour, pour l'égalité et pour le respect ! »

Seuls quatre, des 150 membres de la Chambre des représentants, se sont en effet opposés au texte. Un conseil municipal de Sydney a également offert la privatisation de salles pour l'organisation des noces.

Les couples homosexuels pouvaient déjà contracter des partenariats civils dans la plupart des États australiens, mais ils n'étaient pas reconnus à l'échelle fédérale. Son voisin néo-zélandais a été le premier pays en Océanie à légaliser le mariage pour tous en avril 2013. Il était interdit en Australie depuis une modification de la loi en 2004, précisant qu'il ne concernait que l'union d'un homme et d'une femme.
En octobre 2013, l'assemblée législative du Territoire de Canberra l'a toutefois autorisé. Mais le gouvernement a rapidement saisi la Haute cour australienne, qui a invalidé la trentaine de mariages brièvement contractés.
Les couples qui souhaitent renouer leurs vœux seront exemptés des quelques 38 euros (55 Dollars Australiens) pour l’établissement du certificat. Anne-Marie Delahunt, qui a épousé sa partenaire Meg Clark à Canberra en 2013, a choisi de saisir l'opportunité de cette « mesure compensatoire » pour se remarier en février prochain.

Daniel Barnett, 39 ans, et son partenaire, Daniel Gray, 36 ans, qui avait déjà changé son nom pour « Gray-Barnett », ont été les premiers à s'inscrire samedi. Ensemble depuis quatre ans, ils ont devancé la loi en se liant symboliquement en 2015. Les deux hommes officialiseront de nouveau leur relation, le 30 janvier 2018, pour coïncider avec l'anniversaire de leur première cérémonie.

Émotion partagée par Valeria Ballantyne, 48 ans, qui a demandé la main de sa conjointe, Clare Jacobs, 31 ans. « Enfant des années 80, j'ai surmonté tellement d'obstacles, que j'ai encore dû mal à le croire. Nous considérions de toute façon que nous étions déjà mariées. Et signer ce document devant le greffe m'apparaissait comme une simple formalité. Mais c'était en fait très émouvant ! »

Terrence Katchadourian
stophomophobie.com