Cinq mois après son adoption par référendum, le mariage pour toutes et tous est promulgué en Irlande

Cinq mois après son adoption par référendum, le mariage pour toutes et tous est promulgué en Irlande

Le mariage pour les couples homosexuels a été promulgué ce jeudi en Irlande, cinq mois après une consultation historique qui a vu ce pays de tradition catholique devenir la première nation au monde à l’autoriser par référendum.

En l’absence du président Michael Higgins, en visite aux États-Unis, c’est la commission présidentielle (président de la Cour suprême et les présidents des deux assemblées) qui ont promulgué le texte.  Les premières cérémonies devraient pouvoir être célébrées d’ici à mi-novembre, selon la ministre de la Justice Frances Fitzgerald.

[spacer]

[spacer]

Avec 62,1% de oui, les Irlandais avaient approuvé en mai “le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe”, 22 ans après la dépénalisation de l’homosexualité dans le pays. La promulgation était la dernière étape à franchir pour la loi, après des recours qui ont freiné son entrée en vigueur.

La sénatrice Katherine Zappone, qui s’est longuement mobilisée pour que son mariage avec une femme au Canada soit reconnu en Irlande, a évoqué un “moment déterminant et profondément émouvant pour ceux qui parmi nous ont fait campagne pendant si longtemps”, a-t-elle réagi dans un communiqué. “En réalité, cette victoire appartient à la nation, c’est un grand moment pour nous tous”.

Dans une séquence mémorable, en direct à la télévision après l’annonce des résultats du référendum, Mme Zappone avait demandé à sa femme Ann Louise Gilligane de l’épouser à nouveau, en droit irlandais cette fois.

Certains responsables irlandais aspirent désormais à faire tomber un des derniers bastions conservateurs en Irlande, là aussi ardemment défendu par l’Eglise : l’avortement, interdit par le 8e amendement de la Constitution, sauf lorsque la vie de la mère est en danger.

@stop_homophobie
avec l’AFP