Belgique : Plus de 40% des jeunes LGBT flamands ne se sentent pas en sécurité à l’école, selon une enquête

Intimidations, violences verbales ou physiques... Près de quatre jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres) sur 10 ne se sentent pas en sécurité à l'école. Près de la moitié d'entre-eux ont été victime d'injures, 27% ont reçus des coups, 8% spécifiquement en raison de leur orientation sexuelle, selon une première enquête menée par l’association LGBT+ Çavaria et relayée, ce vendredi 11 mai, par la VRT (radiodiffusion flamande en néerlandais).

Un autre quart des élèves interrogés avoue même avoir été absent au moins un jour le mois précédent en raison de ce sentiment d’insécurité. Tous indiquent avoir déjà reçu des commentaires négatifs et ciblés. La moitié précise que les enseignants n’en parlent jamais tandis que 10% soulignent que ces réflexions sont justement énoncées par des professeurs. 43% ont en outre été confrontés à du harcèlement sexuel.

Des chiffres qui surprennent encore Jeroen Borghs de Çavaria. Mais le militant se réjouit toutefois « d'un certain nombre de choses positives. Il apparaît qu’une école qui porte davantage d’attention à la cause et dont les professeurs sont engagés, a un impact positif énorme sur le bien-être des élèves gays, lesbiennes et transgenres. Le travail que nous faisons est donc important. »

Formation dédiée, sanctions plus sévères... Ce vendredi, la secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances Zuhal Demir (N-VA) a également annoncé un plan d’action, en collaboration avec ses collègues ministres du fédéral et des Régions, afin de combattre les discriminations sur base de l’orientation sexuelle. Des mesures qui devraient inspirer en juin prochain, la conférence de l'« European LGBT Police Association », « EGPA 2018 », organisée à Paris par Flag !, qui vient d'obtenir que les chiffres relatifs aux crimes et délits anti-LGBT à Paris soient transmis aux élus et associations qui œuvrent dans ce combat.

Joëlle Berthout
stophomophobie.com

Les commentaires sont fermés.