Violations des droits humains au Qatar : Les Bleus annoncent une potentielle action commune mais nous invitent à respecter la « culture » du pays

Violations des droits humains au Qatar : Les Bleus annoncent une potentielle action commune mais nous invitent à respecter la « culture » du pays

Ce lundi 14 novembre, à la veille de leur départ, le capitaine des Bleus a annoncé qu’une action serait menée pour dénoncer les violations des droits humains au Qatar et conditions d’organisation du tournoi. Il en auraient discuté, avec « certains » de ses coéquipiers.

« On ne peut pas rester insensibles à ces sujets-là », a indiqué Hugo Lloris en conférence de presse à Clairefontaine. « Quelque chose sera fait, quelque chose sera mis en place. Vous (les journalistes) serez mis au courant en temps et en heure, d’ici peu (…) on verra. »

« En ce qui concerne l’équipe de France, à quelques jours d’une échéance aussi importante, puisque l’opportunité se présente tous les quatre ans, on n’a pas envie de passer à côté. Mais encore une fois, ce sont des sujets sur lesquels on ne peut pas rester insensibles. Et cela fait déjà quelque temps que certains de mes partenaires et moi évoquons ce genre de sujets. »

Au sujet du port du brassard anti-discrimination « One Love », que plusieurs capitaines devaient arborer pendant la coupe, Lloris sous-entend que la sélection française n’a pas obtenu les accords de la FIFA et de la Fédération. « Après, sur le sujet, bien sûr, j’ai mon opinion personnelle. Et ça rejoint un petit peu celle du président Noël Le Graët » : « Lorsqu’on est en France, lorsqu’on accueille des étrangers, on a souvent l’envie qu’ils se prêtent à nos règles, qu’ils respectent notre culture, et j’en ferai de même quand j’irai au Qatar, tout simplement. Après, je peux être d’accord ou non avec leurs idées, mais je dois montrer du respect par rapport à ça. »

Il nous reste quelques jours pour ne pas laisser passer cette capitulation sur nos droits au Qatar.

Signez, partagez notre pétition : https://t.co/TzeOBp8TRV