Vidéo. GPA à l'étranger : Adrien, 9 mois, ne peut pas obtenir la nationalité Française

Vidéo. GPA à l'étranger : Adrien, 9 mois, ne peut pas obtenir la nationalité Française

La gestation pour autrui (GPA) est interdite en France. La secrétaire d’Etat à la Famille, Laurence Rossignol, veut dissuader les ressortissants français d’avoir recours aux mères porteuses.

« La France cherche sa voix et a fait le choix de la prohibition de la GPA, chose qui n’est pas facile sur un plan juridique et aussi humain. Nous ne voulons pas banaliser la GPA. La prohibition doit rester la règle et la valeur symbole. Ce que nous cherchons, avec la Cour de cassation, les magistrats et tribunaux, c’est une voix française qui soit celle de l’interdiction de la GPA et du droit de l’enfant », explique Laurence Rossignol, secrétaire d’État à la Famille.

Adrien, neuf mois, est né de cette pratique. Ses parents, deux hommes, sont partis aux États-Unis. Aujourd’hui, de retour en France, ils rencontrent des difficultés dans les démarches administratives. Impossible de transcrire l’acte de naissance du nouveau-né. Sollicité par le couple, le procureur de la République n’a pas su trancher.

[spacer]