Paris Manifestation d'une centaine d'homosexuels contre le FN

Une centaine d’homosexuels, de lesbiennes ou transsexuels ont manifesté lundi à Paris devant la statue de Jeanne d’Arc, au pied de laquelle Marine Le Pen doit dépose une gerbe le 1er mai, afin de « combattre le Front national sur le terrain des idées »

Les manifestants se sont ensuite allongés par terre au pied de cette statue située place des Pyramides (Ier arrondissement) pour « faire le mort » et dénoncer les « politiques rétrogrades et de peur vis-à-vis des malades » du sida, du FN mais aussi de Nicolas Sarkozy.

« Marine Le Pen va venir ici (mardi) exprimer sa haine des minorités, des sans papiers, des prostituées, des noirs, des lesbiennes, gays, bi et transsexuels », a déploré Jonas Le Bail, de l’association Act Up.

Les manifestants, qui scandaient des slogans comme « FN-UMP, mêmes valeurs même combat », brandissaient des pancartes « contre le FN, ses idées et ceux qui les appliquent », soulignant que Marine Le Pen, le président-candidat Nicolas Sarkozy et le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan avaient cumulé « 48% » des suffrages au premier tour de l’élection présidentielle.

« On a des amis qui sont morts de la dégradation de l’hôpital public, ils ont été mal pris en charge », a accusé Jonal Le Bail, tandis que Ludovic, 26 ans, qui n’a pas voulu donner son patronyme, se déclarait « en guerre contre le racisme et les idées du FN, qui, par la politique qu’il porte, est un complice du sida ».

Act-Up dénonce notamment les expulsions de sans papiers séropositifs menées selon lui par le gouvernement.