-->

Mousse et STOP homophobie portent plainte contre Koba LaD

Mousse et STOP homophobie portent plainte contre Koba LaD

Le 16 février 2020, Koba LaD, rappeur français, a partagé un article sur Snapchat, évoquant un père ayant tué son fils, car celui-ci était gay, avec le commentaire « Bien joué ».

Se féliciter d'un infanticide homophobe résulte à l’évidence d’un appel explicite à la haine et à la violence.

Suite à cette publication, le rappeur a d’ailleurs été déprogrammé par plusieurs festivals, dont We Love Green à Paris, la Cité Musicale de Metz, Art Rock à Saint-Brieuc ou encore le Dour Festival en Belgique.

Mousse et STOP homophobie condamnent fermement les propos de Koba LaD. L'homophobie doit être combattue, partout, tout le temps, notamment là où elle s'exprime avec le plus de décomplexion. C'est pourquoi les associations déposent plainte, ce jeudi 20 février, avec constitution de partie civile contre X, pour provocations à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle.

Pour Etienne Deshoulières, avocat des associations : « Avec son post, Koba LaD approuve les violences épouvantables que subissent les jeunes gays lorsque leurs proches découvrent leur homosexualité. Saluer de tels actes, c'est inciter à la haine et à la violence contre la frange la plus vulnérable de la population LGBT ».

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.