Lettre ouverte des associations LGBT+ au gouvernement

Lettre ouverte des associations LGBT+ au gouvernement

STOP homophobie, SOS homophobie, Le Refuge et Urgence homophobie, associations dédiées à la défense des droits et personnes LGBT+, ont adressé une lettre ce mercredi 7 août à Monsieur Le Président de la République Emmanuel Macron, Monsieur Le Premier Ministre Édouard Philippe, Madame la Ministre Marlène Schiappa, Madame la Ministre Nicole Belloubet, ainsi qu'à Monsieur le Ministre Christophe Castaner, pour les alerter sur une intensification des violences LGBTphobes, que nous ne cessons de dénoncer.

Partout les agresseurs sévissent, à Paris, Lille, Marseille, Villeurbanne, Lyon, La Roche-sur-Yon, Neuilly, Saint-Denis, Gennevilliers, Versailles, Rouen, Poitiers, Montpellier, Toulouse, Toulon…

Et la liste des victimes se rallonge : Antonio, Julia, Safir, Brice, Elian, Aurélie, Terrence, Daniel, Étienne, Zaskia, Tom, Mel, Louis, Mounir, Lyes, Arnaud, Amandine…

En Novembre 2018, vous aviez reçu quelques-unes d’entres nous, suite à une vague notable d’agressions, et nous avions surtout parlé PMA : c’était une évidence, nos droits inscrits dans les lois ont toujours prouvé qu’ils faisaient diminuer les discriminations.

Un plan d’urgence a suivi nos échanges. Mais les mesures annoncées, que beaucoup d’associations estimaient « légères », ne semblent toujours pas avoir été concrètement mises en œuvre depuis. Et le sentiment d’impunité de nos agresseurs se renforce d’autant plus.

Nous avançons « en pointillés ».

C’est pourquoi Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier Ministre, Mesdames les Ministres, Monsieur le Ministre, nous sollicitons par la présente une nouvelle audience, en urgence, avec les associations concernées, toutes représentées cette fois, pour vous exposer la situation et réfléchir avec vous à de nouvelles mesures pérennes, spécifiques, dignes et exemplaires.

Vous ne pouvez pas accepter que la France devienne la République de l’expression tolérée des LGBTphobies.

N’attendez pas de nouveaux drames pour nous entendre.

Par ailleurs, nous profitons de cette missive, Monsieur Le Président, pour également renouveler nos alertes sur la situation dramatique des personnes LGBTI en Tchétchénie et les exactions inhumaines qui y sont commises, dans l’indifférence la plus totale, notamment de Vladimir Poutine, que vous recevrez le 19 août prochain sur votre lieu de villégiature.
Nous espérons que vous profiterez de cette visite pour porter ce sujet, ainsi que celui de la sécurité et des droits des personnes LGBTI en Russie.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.