« La palme de l’abjection » : Les enfants nés d’une PMA comparés à des légumes OGM par les opposants

Près de deux tiers se disent favorables à l'ouverture de la procréation médicalement assistée aux femmes célibataires et aux couples lesbiens, selon un sondage Ifop pour le site my-pharma.info, paru vendredi 22 septembre.

Les femmes interrogées sont 66% à soutenir cette mesure, contre 62% des hommes. Les jeunes répondants y sont également largement pour à 70%, contre 52% parmi les plus de 65 ans.

En 1990, seules 24% des personnes interrogées se déclaraient en faveur de la PMA pour « les couples homosexuels féminins », rappelle l'Ifop. Cette proportion a atteint 47% en janvier 2013, avant le vote de la loi Taubira sur le mariage pour tous, puis 59% en août 2016.

« On atteint un niveau record en termes d’acceptation pour les lesbiennes », a commenté François Kraus, directeur d'études à l'Ifop. « Il n’y a donc pas de risque d’opinion pour le Président Macron à mettre en application ce qui constitue l’une de ses promesses de campagne, dans la mesure où non seulement près de 2 français sur 3 sont favorables aujourd’hui à cette légalisation mais dans ce qui constitue le cœur du soutien du gouvernement ce taux d’adhésion est encore plus fort avec 69 %. Et il est aussi important au MODEM à 63 % ».

La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa avait confirmé le 12 septembre dernier, que cete réforme, « engagement de campagne » d’Emmanuel Macron, serait bien tenu, dès 2018, « avec les révisions de la loi bioéthique ».

La majorité y adhère donc ! Mais les opposants ne veulent rien entendre, sinon leurs seules convictions. Et depuis, sur les réseaux et dans les rues, des affiches humiliantes fleurissent, harcelant nos enfants impunément. N'ont-ils pas de droits ?

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.