Indonésie : 58 hommes, dont plusieurs étrangers, arrêtés dans un établissement gay de Jakarta

Les autorités indonésiennes ont indiqué, samedi, avoir arrêté 58 personnes, dont quatre ressortissants Chinois, un Thaïlandais et un Néerlandais, lors d'une opération menée, ce vendredi 6 octobre, dans un sauna gay de la capitale, « pour des services pornographiques présumés ».

« Nous avons arrêté 51 personnes et sept employés pour des services pornographiques présumés », a précisé dans un communiqué, relayé par l'AFP, le porte-parole de la police de Jakarta Argo Yuwono.

L'établissement est soupçonné d'être un lieu de « prostitution ». Nouvelle illustration d'une campagne contre les LGBT dans ce pays majoritairement musulman. L'homosexualité est pourtant légale partout en Indonésie, outre la province conservatrice d'Aceh qui applique la charia. Mais la police se fonde sur la loi anti-pornographie pour poursuivre des homosexuels.

Des arrestations dénoncées par Human Rights Watch, qui exige la libération des victimes. Six des hommes arrêtés encourent 6 ans de détention. Les charges susceptibles d'être retenues contre les 52 autres n'ont pas été précisées.

En mai dernier, 141 hommes avait déjà été arrêtés dans une opération similaire, pour participation présumée à une « fête gay ».

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.