-->

La communauté gay bruxelloise inquiète après une série d'agressions homophobes et un meurtre suspect

La communauté gay bruxelloise inquiète après une série d'agressions homophobes et un meurtre suspect

Le parquet de Bruxelles a confirmé qu’une instruction était en cours du chef de meurtre concernant le décès, mercredi, d’un homme homosexuel de 43 ans à son domicile situé sur l’avenue Louise. Bon vivant, il fréquentait régulièrement le quartier gay du centre de Bruxelles.

« Le décès est suspect, l’affaire est à l’instruction du chef de meurtre. Le parquet est descendu sur place en compagnie du juge en charge. L’autopsie sera ou a été pratiquée. Je ne peux en dire davantage pour l’instant sans l’accord du magistrat instructeur », a affirmé samedi le porte-parole du parquet. Néanmoins, il ne peut a priori établir l’existence de liens avec d’autres agressions commises ces derniers jours, notamment celle d’un avocat de Laeken dont fait état La Dernière Heure.

Selon le quotidien, ces attaques pourraient toutes en effet avoir un caractère homophobe, mais l’information n’est pas confirmée par le parquet.

« Il faut mettre la communauté en garde », insiste toutefois l'avocat de 34 ans. Il a également été agressé par un homme rencontré dans un établissement, qu’il avait ramené chez lui en fin de nuit. Il a reçu au moins deux coups de couteau à l’arrière du crâne mais ses jours ne sont plus en danger : « Si j’en ai réchappé, une des deux autres victimes n’a pas eu ma chance et est morte (...) Et les trois faits ont eu lieu dans la même semaine. Il semble y avoir un réel danger dans la communauté gay bruxelloise. Il y a un devoir d’information ».