Israël : condamnation à perpétuité pour le meurtrier de la marche des fiertés de Jérusalem

Israël : condamnation à perpétuité pour le meurtrier de la marche des fiertés de Jérusalem

>> Life sentence plus 31 years for Pride Parade murderer

Un tribunal israélien a condamné dimanche 26 juin à la prison à perpétuité un juif ultra-orthodoxe pour l’assassinat d’une adolescente israélienne poignardée lors de la Gay Pride à Jérusalem, le 19 juillet 2015. Le tribunal l’a aussi condamné pour tentatives de meurtres contre d’autres participants.

Yishaï Shlissel avait été reconnu coupable en avril et sa condamnation à perpétuité a été assortie de 31 ans de détention, a indiqué le tribunal dans un communiqué.

Le 30 juillet 2015, l'homme, alors âgé de 39 ans, s'était précipité sur le défilé qui parcourait Jérusalem, armé d'un couteau. Une jeune fille, Shira Banki, 16 ans, avait été grièvement blessée avant de succomber quelques jours plus tard. Six autres personnes avaient été blessées. Il a également été condamné à une amende de 2.064.000 shekels, soit 478.000 euros.

La cour « a rendu un lourd verdict », a indiqué à la sortie de l'audience Oshrat Shoham, du parquet de Jérusalem. « Nous pensons que Yishaï Shlissel ne sera pas libéré au cours des prochaines décennies, voire pas libéré du tout ».

Son geste avait causé un émoi d'autant plus grand en Israël qu'il avait été libéré quelques semaines auparavant après avoir purgé 10 ans de prison pour une agression similaire lors d'une précédente marche des fiertés à Jérusalem en 2005. Il avait alors blessé trois personnes. Il s'était abondamment répandu en critiques contre les homosexuels sur différents forums avant de passer à nouveau à l'acte.

Israël - condamnation à perpétuité pour le meurtrier de la marche des fiertés de JérusalemIl n'a montré aucun remords devant le tribunal.

Peu après l'attaque, le journal ultra-orthodoxe Bhehadrei Haredim avait cité des connaissances de Shlissel évoquant « un homme normal qui était conscient de ce qu'il faisait ».

Selon le journal, ce père de quatre enfants est né dans le centre d'Israël de descendants de survivants de la Shoah. Il a très tôt rejoint une école talmudique à Moshav Yad Binyamin, dans le centre d'Israël, où il est né. Elève doué, il était très renfermé et restait seul en classe pendant les récréations, rapporte encore ce journal. La publication dans la presse de photos le montrant, dans son austère costume noir traditionnel des ultra-orthodoxes et le visage déformé par la rage, se jetant sur le cortège de la Pride, avait marqué les esprits.

La police avait en outre été vivement critiquée pour son incapacité à l'empêcher de passer de nouveau à l'acte et des limogeages jusqu'au plus hauts niveaux de l'institution avaient suivi cette attaque. Une enquête interne a conclu à des manquements, notamment en matière de renseignement.

« Savoir que Yishaï Shlissel restera en prison jusqu'à la fin de ses jours nous rassure un peu », a déclaré à la radio publique Sarah Kala, directrice exécutive de la « Jerusalem Open House LBGT » : « C'est une étape supplémentaire pour tenter d'endiguer l'affreuse homophobie qui fait rage chez nous ».

L'agression du 30 juillet avait été suivie le lendemain d'une attaque imputée à des extrémistes juifs contre une maison palestinienne en Cisjordanie occupée.

>> Yishai Schlissel, the man recently convicted of the murder of 16-year-old Shira Banki and six more counts of attempted murder, all perpetrated at the Pride Parade in Jerusalem on August 2015, has been sentenced to life in prison and 31 more years.

In addition to the prison sentence, he has been ordered to pay monetary compensation to the tune of NIS 258,000, the maximum amount, to the Banki family and each of the other victims, for a total of NIS 2,064,000.

In the sentence, the judges wrote the following: « We have before us, then, a man who does not see those around him as people. A cruel man. A dangerous and heartless man. A man for whom the Judaism of pleasant ways, the Judaism of peace, the Judaism that teaches that people--all people--are created in the image of God, is completely foreign. A man who sees himself as giver and taker of life according to principles he has appointed himself to enforce. This dangerous man can no longer be allowed to roam the streets of Jerusalem or anywhere else. »

It should be noted that the prosecution had requested a sentence of life in prison plus 60 years for the Schlissel's crimes.

Schlissel will almost certainly not appeal his sentence as he has made very clear throughout the process that he doesn't recognize the court's right to judge him, and even refused to cooperate with his attorneys.

1 Comment

Comments are closed.