Football : l'association indienne « Slum Soccer », lauréate du premier Prix FIFA pour la Diversité

Football : l'association indienne « Slum Soccer », lauréate du premier Prix FIFA pour la Diversité

Slum Soccer (Inde) a reçu ce lundi 26 septembre le premier Prix FIFA pour la Diversité, lors de la « Soccerex Global Convention » qui s’est tenue à Manchester (Royaume-Uni).

Cette distinction a été créée afin de « rendre hommage à une organisation, une initiative collective ou une personnalité du football qui se sera illustré(e) par son engagement pour la diversité et pour la lutte contre la discrimination dans le football, sur un plan national ou international et de façon pérenne. »

lassociation-indienne-slum-soccer-laureate-du-premier-prix-fifa-pour-la-diversiteSlum Soccer met en relation, à travers le football, des personnes, leur enseigne des compétences sociales et contribue à améliorer les conditions de vie des femmes et d’autres populations marginalisées de la société indienne. « Cette récompense nous donne le sentiment que le travail que nous avons accompli jusqu’à maintenant n’est pas passé inaperçu. Elle devrait également nous permettre d'ouvrir des portes », a confié son responsable Abhijeet Barse.

Les deux autres finalistes sont l’« International Gay & Lesbian Football Association » (IGLFA), qui contribue à promouvoir et à favoriser le développement du football parmi les personnes LGBT dans le monde entier, tout en renforçant le respect de la communauté, et « Kick It Out » (Angleterre), une organisation qui discute, facilite et travaille avec les autorités du football, les clubs professionnels, les joueurs, les supporters et les communautés « afin d’éradiquer toute forme de discrimination ».

Les prix ont été décernés par la Secrétaire Générale de la fédération, Fatma Samoura, accompagnée des anciens internationaux néerlandais Clarence Seedorf et allemand Thomas Hitzlsperger, tous deux membres du jury, composé d'éminents experts et professionnels, « qui jouissent d’une grande expérience dans divers domaines de la diversité et de la lutte contre la discrimination, que ce soit sur les plans ethnique, national, social, sexuel, linguistique, religieux, de l’orientation sexuelle ou politique, ou encore du handicap. »

Cette première édition était un « projet pilote » qui fait toutefois partie intégrante de la stratégie globale de la fédération pour renforcer sa lutte contre la discrimination et promouvoir la diversité dans le football. L'organisation a d'ailleurs publié l’année dernière un guide des bonnes pratiques à l’attention de ses associations membres et a mis en place un système de surveillance permettant de signaler tout incident discriminatoire survenant lors d’un match de la compétition préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA 2018™.